Biographie

Professeur à la Sorbonne (Paris IV), Alain Blondy s'est principalement intéressé à Malte et aux Régences barbaresques. Spécialiste de l’histoire du monde méditerranéen à l’époque moderne (XVIe-début XIXe siècle), il enseigne aussi l’histoire des idées et de la communication politiques dans le monde occidental, à la même époque. Universitaire dès 1968, il a cependant mené une double carrière. D’abord conseiller technique au ministère de l’éducation nationale pour l’information et l’orientation des jeunes (1972-1985), il a aussi été le conseiller du ministre de la formation professionnelle (1976-1981), chargé de la formation professionnelle des jeunes. De 1988 à 1989 et de 1993 à 1998, il a dirigé le cabinet du président de la Sorbonne, ayant en charge les affaires générales de cette université. Après avoir été professeur invité à l’université de Tunis-I et chargé de cours aux collèges universitaires de Moscou et de Saint-Pétersbourg, Alain Blondy enseigne à l’université de Malte depuis 1998. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’histoire de Malte et de l’Ordre de Malte, mais aussi sur Chypre et le monde maghrébin. Ses principaux travaux sur Chypre sont un guide de tourisme culturel (Arthaud, 1996), une histoire de Chypre (PUF, 1998), traduite en hollandais (2000) et en grec (2002), ainsi que deux articles : « Malte et Chypre. Identité et diversité des destins de deux îles de Méditerranée », paru à Almeria en 2002 dans El Mediterráneo confluencia de culturas et « Chypre ou l’Europe aux portes de l’Orient », paru en 2004 dans les Cahiers de la Méditerranée.