Biographie

Alain Chamfort, de son vrai nom Alain Le Govic, est un chanteur et compositeur français, né le 2 mars 1949 à Paris.

Renonçant à entrer au CNSM de Paris, il fonde un premier groupe avec un ami, les Dreamer's et jouent du jazz (John Coltrane, Art Tatum... etc). Il quitte le groupe pour rejoindre Les Shaker's avec lequel il gagne un concours. Puis c'est Les Murator's qui jouent tous les dimanches après-midi à Argenteuil, à La Porte St Germain. Le groupe, porté sur le répertoire des Beatles, finit par se séparer. Alain rejoint alors les Mod's et en devient leader et se met au chant. Les Mod's signent chez Vogue et enregistrent un 45 tours dont la chanson principale est intitulée J'veux partir composée par Alain. Ils sortent ensuite un deuxième 45 tours qui ne connaît pas vraiment de succès. La chance arrive aux Mod's en la personne de Jacques Dutronc qui leur propose de l'accompagner sur sa chanson Et moi, et moi, et moi pour quelques émissions de télé du moment. Dutronc propose à Alain de rester ainsi qu'à un autre membre des Mod's', Jean-Pierre Alarcen. Il enregistre plusieurs titres avec Dutronc, entre autres : On nous cache tout, on nous dit rien , La Fille du Père Noël , Les Play-boys , J'aime les filles (où Alain joue les introductions au piano)...etc. Alain quitte Dutronc pour enregistrer quelques titres sous son vrai nom Alain Le Govic, en signant avec Dick Rivers qu'il a rencontré lors des événements de mai 68. Après un séjour à Londres où ses enregistrements n'ont pas vraiment de succès, il rencontre Claude François et trouve avec lui son nom de scène Alain Chamfort. Il sort ses premiers 45 tours qui ont du succès. II quitte Claude François en 1975 après un tube, Le temps qui court , adaptation de la chanson Could It Be Magic de Barry Manilow. En 1976, il signe chez CBS Records et Mariage à l'essai est une révélation. Pour son 2e album Rock'n rose, il part à Los Angeles et fait appel à Serge Gainsbourg pour les textes. En 1979, le titre Manureva qui fait allusion à la disparition d'Alain Colas en mer lui assure la consécration. Alain Chamfort s'inscrit alors dans une mouvance à la New Wave naissante, tout en conservant le côté nouveau-romantisme abordé quelques années plus tôt, avec l'utilisation marquée d'instruments électroniques comme les synthétiseurs. En 1994 il obtient une Victoire de la Musique du meilleur vidéo clip. De 1994 à 2004, le chanteur connaît une baisse de succès et est obligé de quitter ses maisons de disques, Sony et Delabel. Pourtant son clip Les Beaux Yeux de Laure lui fait remporter la Victoire de la musique du meilleur vidéo-clip. Depuis 2005, il a signé avec un label indépendant, XIII Bis Records et s'est fait remarquer en donnant un concert surprise au Jardin du Luxembourg. Il donne une série de concert à l'Alhambra où il reprend ses plus grands succès ainsi que des chansons en duo virtuel via une série d'écran, avec Michel Delpech, Vincent Delerm, Jane Birkin. En 2010, il sort son nouvel album Une vie Saint Laurent , consacré à Yves Saint Laurent, qui connaît un succès public et critique. Il compose également pour le cinéma, avec Jean-Pierre Mocky (À Mort l'Arbitre en 1984), ou Arnaud Sélignac (Eye of the Wolf en 1995). Cet artiste a d'autres activités il est membre du conseil d'administration de la SACEM, il participe à l'épreuve de La Maison des Juges de l'émission X-Factor sur M6 et reste le chef de file incontestable de la génération pop française. Il a donné un concert au Grand Rex à Paris, le 30 janvier 2013.

Discographie sélective :

  • 1976 : Mariage à l'essai

  • 1977 : Rock'n rose

  • 1979 : Poses

  • 1983 : Secrets glacés

  • 1990 : Trouble

  • 1997 : Personne n'est parfait

  • 2003 : Le plaisir

  • 2010 :Une vie Saint Laurent

  • 2012 : Elle et lui (sortie le 28 mai)

Bibliographie :

  • 2010 : Une vie Saint Laurent de Alain Chamfort, Robert Murphy et Pierre-Dominique Burgaud (Albin Michel)

  • 2010 : Alain Chamfort, Antibiographie musicale, (Le Cherche Midi)

Site officiel : Alain Chamfort

Photo © CC (wikimedia commons) Pascal Fernandez

Biographie de la documentation de Radio France mai 2012

actualités sur Alain Chamfort