Biographie

Albert Drandov entame dès la fin des années 1980 une carrière de journaliste. Indépendant, il publie régulièrement dans de nombreux journaux, dont Le Canard Enchaîné , Charlie Hebdo , Le Journal du Dimanche et Marianne .

A la quarantaine, il devient scénariste de bandes dessinées et publie tour à tour Amiante, chronique d’un crime social , (Septième Choc, 2005), qui obtient le prix Tournesol de la meilleure BD écolo -citoyenne de l’année au festival d’Angoulême de 2006, et Au nom de la bombe. Histoires secrètes des essais atomiques français , avec le dessinateur Franckie Alarcon (Delcourt, 2010).

Albert Drandov écrit également dans deux magazines consacrés à la bande dessinée, Bodoï et Casemate .