Biographie

Alexandre Najjar est né à Beyrouth en 1967 dans une famille de chrétiens maronites. Fils d’un avocat libanais, Alexandre Najjar est très marqué durant son enfance et son adolescence par les quinze ans de guerre civile au Liban. Auteur de romans historiques publiés chez Grasset (Les exilés du Caucase , 1995, L’astronome , en 1997), A.Najjar publie en 1999 L'école de la guerre , roman autobiographique dans lequel il évoque ses souvenirs de la guerre du Liban. Il consacre également à sa ville natale, un portrait historique et littéraire (Le roman de Beyrouth , Plon 2005) et rend hommage à son père, « ténor du barreau de Beyrouth, rendu aphasique par une attaque cardiaque » (Le silence du ténor , 2005). Biographe du poète Khalil Gibran, de Saint Jean-Baptiste ou de Mouammar Khadafi, Alexandre Najjar a écrit plusieurs essais, en particulier sur l’action politique du Général de Gaulle au Moyen-Orient.

Bibliographie sélective :

  • 1995 : Les exilés du Caucase , Grasset.
  • 2000 : Athina , Grasset.
  • 2002 : Khalil Gibran : l’auteur du Prophète , Pygmalion.
  • 2006 : L’école de la guerre , La Table Ronde.
  • 2007 : Le silence du ténor : une enfance libanaise , La Table Ronde.
  • 2011 : Le censeur de Baudelaire : Ernest Pinard 1922-1909 : biographie , La Table Ronde.
  • 2011 : Anatomie d’un tyran : Mouammar Khadafi , Actes Sud
  • 2012 : Le roman de Beyrouth , La Table Ronde
  • 2013 : Les anges de Millesgarden : récit d’un voyage en Suède , Gallimard.

Biographie de la Documentation de Radio France, le 12 décembre 2013

Photo ©Thesupermat

actualités sur Alexandre Najjar