Biographie

André Dussollier est un acteur français ayant reçu trois César entre 1993 et 2002 et le Molière du Comédien en 2015.

Né le 17 février 1946 à Annecy, il est fils d’un trésorier des finances et de Marie-Louise Bozetto. Sur le conseil de son père il suit des études de lettres modernes à l’Université de Grenoble où il obtient deux licences et une maîtrise. Âgé de 23 ans, André monte à Paris pour étudier l’art dramatique et entrer au Conservatoire. Sorti avec un 1er prix de comédie, il entre en 1972 à la Comédie Française, comme pensionnaire. Cette même année, François Truffaut lui offre son premier grand rôle au cinéma dans Une belle fille comme moi . Son intense activité théâtrale l’amène à jouer Molière, Musset mais aussi Michel Vinaver, Roland Dubillard, Harold Pinter et Murray Schisghal… Au cinéma, André Dussollier alterne des films populaires et des films d’auteur. En 1984, débute avec L’Amour à mort  d’Alain Resnais, une étroite collaboration avec le cinéaste. Il reçoit le Sept d’or du meilleur acteur pour Music Hall de Marcel Bluwal en 1985. La consécration populaire survient à l’occasion de l’énorme succès du film de Coline Serreau Trois hommes et un couffin  (1985). Il fait également de la radio et enregistre, en 2000, la voix off du Fabuleux destin d’Amélie Poulain, le film à succès de Jean-Pierre Jeunet ; il prête aussi sa voix à de nombreux documentaires et à la lecture de textes, notamment La recherche du temps perdu  de Marcel Proust. En 2002, il reçoit le prix du Plaisir du théâtre. À Divonne-les-Bains, dans l’Ain, une salle de spectacle porte son nom. Les projetsne manquent pas, au théâtre comme au cinéma…

Sélection cinéma

  • Diplomatie, de Volker Schlöndorff (2014)
  • Aimer, boire et chanter, d’Alain Resnais (2013)
  • Associés contre le crime, de Pascal Thomas (2012)
  • Impardonnables, d'André Téchiné (2011)
  • Une exécution ordinaire, de Marc Dugain (2010)
  • Les Herbes folles, d’Alain Resnais (2009)
  • Cœurs, d’Alain Resnais (2006)
  • La Chambre des Officiers, de François Dupeyron (2001)
  • Les Acteurs, de Bertrand Blier (2000)
  • On connaît la chanson, d'Alain Resnais (1997)
  • Un cœur en hiver, de Claude Sautet (1992)
  • Mélo, d'Alain Resnais (1986)
  • Trois hommes et un couffin, de Coline Serreau (1985)
  • L'Amour à mort, d'Alain Resnais (1984)
  • Le Beau Mariage, d'Éric Rohmer (1982)
  • Toute une vie, de Claude Lelouch (1974)
  • Une belle fille comme moi, de François Truffaut (1972)

Sélection théâtre

  • Diplomatie  de Cyril Gely, mise en scène Stéphan Meldegg, Théâtre de la Madeleine (2011 reprise en 2012-2013)
  • Les Athlètes dans leur tête , one-man-show sur un texte de Paul Fournel, mise en scène André Dussollier, Théâtre du Rond-Point, Théâtre des Mathurins. (2003)
  • Monstres sacrés, sacrés montres , spectacle conçu et interprété par André Dussollier, avec les textes de Charles Baudelaire, Sacha Guitry, Victor Hugo, Molière, Jacques Prévert (2001-2003)
  • Le Chemin solitaire  d'Arthur Schnitzler, mise en scène Luc Bondy, Théâtre Renaud-Barrault (1989)
  • Le Chemin solitaire  d'Arthur Schnitzler, mise en scène Luc Bondy, Théâtre Renaud-Barrault (1989)
  • La Mouette  d'Anton Tchekov, mise en scène Andrei Konchalovsky, avec Juliette Binoche, Théâtre national de l'Odéon (1988)
  • Love  de Murray Schisgal, mise en scène Michel Fagadau, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse (1985)
  • Trahisons d'Harold Pinter , mise en scène Raymond Gérôme, Théâtre Montparnasse (1982)
  • Le Bain de vapeur  de Roland Dubillard, mise en scène Roland Dubillard et Philippe Chérisey, Théâtre de l'Atelier (1976)
  • La Critique de l'école des femmes , mise en scène Jean-Laurent Cochet, Comédie-Française (1973)
  • Par-dessus bord  de Michel Vinaver, mise en scène Roger Planchon, Théâtre national populaire Villeurbanne (1973)

Biographie de la Documentation de Radio France, le 24/08/2012 mise à jour le 03/03/2014

actualités sur André Dussollier

Voir plus