Biographie

Né le 1er février 1945 à Signy l’Abbaye (Ardennes) le poète, essayiste, chroniqueur et homme de radio André Velter a fait hypokhâgne à Reims, suivi des cours de philosophie et d’histoire moderne à la Sorbonne et a goûté aux plaisirs du voyage dès 1959. Ses premiers pas dans l’écriture en 1964 aboutissent à une publication dans la revue Les Temps Modernes. A cette époque, il fait des rencontres déterminantes comme celles du poète Serge Sautreau mais aussi Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, Allen Ginsberg, Bernard Pingaud…Les publications vont s’enchaîner en collaboration avec des peintres comme Pierre Rebeyrolle pour un deuxième recueil avec Serge Sautreau Du prisme noir au livre tourné court , mais aussi avec Abidine, Babou, Dado, Marc Gérenton, Pignon-Ernest, Zao Wou-Ki... Tour à tour, il publie chez Fata Morgana, puis Gallimard ou Christian Bourgois, dirige la Collection froide chez Seghers, créé et anime avec Bernard Noël et S. Sautreau la revue et les éditions Nulle part … Entre 1976 et 1985, avec sa compagne Marie-José Lamothe il voyage en Afghanistan au Nouristan, au Badarshan, en Inde, au Tibet scandant ses découvertes et rencontres par des textes : Le livre outil , Les bazars de Kaboul pour ne citer qu’eux.

France Culture l’accueille sur son antenne, et en 1987, il élabore avec Marie-José Lamothe une série d’émissions consacrées au Tibet puis il créé l’émission quotidienne Poésie sur parole . En 1995, il prendra en charge l’émission Agora avec Gilles Lapouge. Sa vie va donc osciller entre trois pôles : la radio, le voyage, l’écriture. Sa poésie devient sonore : poème polyphonique avec Le grand passage lu par François Chaumette (1991, Laon), oratorio-rock avec Ca Cavale interprété par Jean-Luc Debattice (1992, Bron), premier spectacle conçu par Claude Guerre pour France Culture au Musée de Cluny intitulé « Quartier latin, eschooliers et Goliards », récitals poétiques à Tunis, Mexico, Istanbul entre autres.

En 1996, il rencontre et se lie d’amitié avec l’alpiniste Chantal Mauduit qui récitera « Indomptable » au sommet du Manaslu (Népal), débute une collaboration avec Bartabas (Cirque Zingaro)et créé Poésie Studio sur France culture. Deux ans plus tard, il perd successivement Marie-José Lamothe et Chantal Mauduit, et abandonne ses émissions sur France Culture. Malgré tout, il poursuit son œuvre : en 1999, sous l’impulsion de Jack Lang, il créé et dirige avec Emmanuel Hoog la manifestation nationale Le Printemps des poètes. Entre des séjours plus ou moins longs à l’étranger, des récitals, de nouveaux recueils de poésie, des spectacles, André Velter continue son chemin arpentant le monde des hommes et des mots. Il a reçu, en 1990, le prix Mallarmé et, en 1996, le prix Goncourt de la poésie pour l'ensemble de son œuvre

Photo© comédie du Livre de Montpellier, 2011 - Wikimediacommons

Bibliographie sélective

  • Prendre feu (Gallimard, 2013)
  • Avec un peu plus de ciel (Gallimard, 2012)
  • Paseo grande : un livre récital avec Olivier Deck et Antonio Segui (Gallimard, 2011)
  • Le haut pays (Gallimard, 2007)
  • Midi à toutes les portes (Gallimard, 2007)
  • Décale-moi l’horaire ((Ed. production marketing, 2005)
  • Au cabaret de l’éphémère : poèmes et chansons parlées (Gallimard, 2005)
  • Le livre de l’outil (Phébus, 2003)
  • C’était l’Afghanistan avant 1978 : portraits d’un pays perdu (Frémeaux & associés, 2002)
  • Une autre altitude : poèmes pour Chantal Mauduit (Gallimard, 2001)
  • L’arbre-seul (Gallimard, 2001)
  • L’amour extrême : poèmes pour Chantal Mauduit (Gallimard, 2000)

Biographie de la Documentation de Radio France, juin 2013