Biographie

Andrzej Żuławski est un réalisateur de cinéma, metteur en scène de théâtre, scénariste, écrivain polonais, né le 22 novembre 1940 à Lwów (Lviv) (ville polonaise jusqu'en 1939 qui venait d'être rattachée à l'Ukraine alors soviétique).

Il est l'ex-mari de Sophie Marceau, 25 ans plus jeune que lui. Invitée sur un plateau télévisée de Claude Pinoteau en 1981 lors du festival de Cannes, ils se rencontrent à l'hôtel Majestic et vivront ensemble durant dix-sept ans. Ils auront un fils, Vincent, né le 24 juillet 1995. Ils divorcent en 2001.

Fils du diplomate et écrivain Mirosław Żuławski (1913-1995), attaché culturel à Paris, puis ambassadeur auprès de l'UNESCO pendant une partie de son enfance et de sa jeunesse, il effectue plusieurs années de sa scolarité en France. Après avoir étudié à l'IDHEC de 1957 à 1959, Żuławski revient en Pologne pour devenir assistant d’Andrzej Wajda (1960-1966). Il étudie entre temps la philosophie à l’Université de Varsovie et les sciences politiques à la Sorbonne. À cette époque, il publie des textes sur le cinéma, ainsi que ses propres poèmes. Il débute en 1967 avec un moyen métrage pour la télévision, intitulé Pieśń triumfującej miłości (Le Chant de l’amour triomphant) (pour lequel il a reçu le diplôme d’honneur de la Los Angeles Academy of Television Arts and Sciences en 1968), et réalise en 1971 son premier long métrage Trzecia część nocy (Troisième partie de la nuit), qui a remporté nombre de prix internationaux. Le réalisateur décida de travailler en France après avoir rencontré des problèmes avec Le Diable (interdit par la censure polonaise en raison de la violence et de la cruauté de certaines scènes).

En 1974, il co-adapte et réalise L’important c’est d’aimer, tiré du roman de Christopher Frank La Nuit américaine. Le succès de ce film – on se souvient tout particulièrement des rôles de Romy Schneider et de Jacques Dutronc – lui permet de retourner en Pologne. Pendant deux ans, 1976 et 1977, il tourne un film de science-fiction adapté de l'œuvre de son grand-oncle, Jerzy Żuławski, Le Globe d'argent. Le tournage de ce film est arrêté par les autorités polonaises neuf jours avant la fin. Ce film n’a vu le jour qu’en 1987, où le montage final et la fin proche de la censure lui ont permis de sortir dans quelques salles.

Reprenant un scénario écrit en 1978, il parvient à tourner, à Berlin, une co-production franco-allemande, Possession, crise conjugale entre un agent secret et une femme possédée par une force étrange. Présenté à Cannes, Possession est récompensé par le Prix d'interprétation féminine décerné à Isabelle Adjani.

Le tournage de L'Amour braque (une adaptation libre de l’Idiot de Dostoïevski) est pour Żuławski particulièrement important : il y rencontre Sophie Marceau, qui deviendra par la suite son épouse et qu'il dirige dans Mes nuits sont plus belles que vos jours, d'après le best-seller de Raphaële Billetdoux, et, plus tard, dans La Fidélité. Il consacrera au moins deux livres à la description de la rupture avec l’actrice française (O niej et L’Infidélité).

Outre le cinéma, Żuławski travaille également pour le théâtre. En 1996, il est nommé chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

Réalisateur[modifier]

1967 : Le Chant de l’amour triomphant (TV)

1967 : Pavoncello (TV)

1971 : La Troisième partie de la nuit

1972 : Le Diable

1975 : L'important c'est d'aimer

1981 : Possession

1984 : La Femme publique

1985 : L'Amour braque

1987 : Sur le globe d’argent

1989 : Mes nuits sont plus belles que vos jours

1989 : Boris Godounov

1991 : La Note bleue

1996 : Chamanka (Szamanka)

2000 : La Fidélité