Biographie

Danseuse et chorégraphe belge flamande, Anne Teresa De Keersmaeker est une figure majeure de la danse contemporaine mondiale. Formée à Mudra, l’école fondée par Maurice Béjart et à la Tisch School of the Arts de New York, elle porte à la scène au tournant des années 80, Fase, four movements to the Music of Steve Reich , dans lequel l’écriture musicale répétitive s’avère être la force motrice d’une danse intense et jubilatoire. La pièce fait événement et révèle la jeune chorégraphe. En 1983 elle fonde Rosas, sa compagnie avec laquelle elle présente depuis 30 ans des créations étincelantes caractérisées par une utilisation systématique de la musique. De 1984 jusqu’au début des années quatre-vingt-dix, elle produit plusieurs spectacles comme Elena’s Aria , Ottone Ottone , Stella , ou encore Achterland. En 1992, elle est nommée au Théâtre de la Monnaie. Trois ans plus tard, habitée par l’idée de partager ses connaissances dans le domaine de la danse, Anne Teresa De Keersmaeker met au point, de concert avec l’Opéra de Bruxelles, l’Ecole P.A.R.T.S (Performing Arts Research and Training Studios) qui attire des chorégraphes en herbe du monde entier. Vers la fin des années quatre-vingt-dix, De Keersmaeker tente une nouvelle aventure en combinant ses spectacles et le théâtre textuel. La pièce Just Before (1997), écrite avec sa sœur Jolente De Keersmaeker,**** en est la parfaite illustration. De 1998 à 2001, elle retourne à son activité initiale, qui lie la danse à la musique, et produit quelques pièces comme Drumming , Said , In real time , Rain …En 2002, sa célèbre pièce Fase est adaptée au cinéma, à l’occasion du vingtième anniversaire de la compagnie Rosas. En 2004, elle met en scène Hanjo, l'opéra de Toshio Hosakawa au Festival d'Aix-en-Provence. En 2008, elle écrit The Song , une pièce bâtie autour du silence et de quelques bruitages dont la structure repose autour de l'espace scénique, des lumières et du seul mouvement des corps. En 2010 et 2011, elle crée un diptyque chorégraphique, jouant avec la lumière et le temps, composé des spectacles En atendant (2010) et Cesena (2011) présentés dans au Cloître des Célestins lors des deux éditions du Festival d'Avignon. La même année une œuvre d'Anne Teresa De Keersmaeker est dansée par une autre compagnie que la sienne avec l'entrée au répertoire du ballet de l'Opéra de Paris de Rain. Pour la saison 2011-2012, elle est désignée artiste-associée du Centre culturel de Belém de Lisbonne.

Photo © CC Michiel Hendryckx

Biographie réalisée par la documentation de Radio France, avril 2012

actualités sur Anne Teresa De Keersmaeker