Biographie

En 1996, Agathe Olivier et Antoine Rigot fondent la compagnie Les Colporteurs et font construire, avec leurs complices du moment, le chapiteau dont ils rêvent. Leur première création Filao , imaginée à partir du roman d’Italo Calvino Le baron perché mêle cirque, théâtre, danse et musique. Filao a été représenté 220 fois entre 1997 et 2000, en France comme à l’étranger. A la fin de l’exploitation de Filao, en mai 2000 Antoine est victime d’un grave accident qui l’empêchera de continuer à danser sur le fil. Soutenu dans cette épreuve par Agathe et le noyau dur de la compagnie Antoine reprend son travail de comédien, de musicien et surtout s’engage dans un travail de mise en scène. Appelé par Giorgio Barberio Corsetti, les Colporteurs participent à deux ateliers de recherche autour du cirque et du théâtre qui aboutiront en 2002 et 2003 aux spectacles Le Metamorfosi __ et Animali, Uomini i Dei . Parallèlement, Antoine met en scène Diabolus in Musica , librement inspiré de Diableries de Mikhaïl Boulgakov et collectivement l’équipe crée L’Apéro-Cirque , un spectacle de tréteaux conçu pour une tournée dans les villes et villages d’Ardèche. Pendant ce temps l’équipe des Colporteurs associée à celle des Nouveaux Nez, imagine en Ardèche ce qui va devenir la Maison des Arts du Clown et du Cirque, Pole National des Arts du Cirque, qui a ouvert ses portes à Bourg-Saint-Andéol en avril 2008.

Rappelé au fil par de jeunes funambules qui lui demandent de transmettre son savoir, Antoine réalise un rêve enfoui depuis qu’il n’est plus sur le fil, créer un spectacle exclusivement de fils et de funambules. Le fil sous la neige , évocation poétique des émotions et des défis qui jalonnent l’existence est créé sous le chapiteau en octobre 2006 à Antony (Théâtre Firmin Gémier). Il a été joué plus de 270 fois en France et dans 15 pays d'Europe, Afrique, Amérique du Sud et du Nord.

En 2007, sur une sculpture-structure de trois fils auto-tendus baptisée Etoile, est imaginé un répertoire de petites formes pour l’espace public : Tarina , une histoire intime et poétique, Hautes Pointures , une comédie burlesque, puis, sur une invitation à la compagnie Filet d’air, Ekilibr(s), un trio burlesque et musical. En 2014, un nouveau duo est créé dans le cycle des Etoiles avec Agathe sur le fil et sa fille Coline Rigot, au violon : Le Chas du Violon .

En 2009, Antoine s’engage dans un projet intimiste, Sur la Route… __ Ce spectacle s’inscrit dans la recherche qu’il mène depuis son accident, la ré-invention d’un langage qui lui permette de poursuivre son parcours d’artiste.

Curieux et toujours prêt pour de nouvelles aventures, Antoine goûte également à l'univers de l'art lyrique. En 2004 il assiste Giorgio Barberio Corsetti dans la mise en scène d'artistes de cirque dans un opéra contemporain composé par G.Dazzi, Le luthier de Venise , au Théâtre du Châtelet.

En 2011, c'est Joël Pommerat qui lui propose d'interpréter “the man with the long hair”, dans Thanks to my eyes, une adaptation pour l'opéra de sa pièce "Grâce à mes Yeux" dont la composition a été commandée à Oscar Bianchi pour l'ouverture du Festival lyrique d'Aix-en-Provence.

Agathe et Antoine sont invités en 2012 par le Cirque du Soleil (Montréal, Canada) pour concevoir un numéro de quatre fils, qui sera intégré à la création 2012 de cette compagnie : Amaluna .

En 2012 également, la dernière création de la compagnie Les Colporteurs voit le jour, sous le chapiteau, à Lausanne. Le Bal des Intouchable est interprété par 12 circassiens et musiciens, et a pour thème la fragilité de l'être humain, se débattant dans la problématique d'être ou ne pas être hors-cadre, à la marge, tentant de résister à la violence de la société. Ce spectacle a été présenté plus de 130 fois et est toujours en tournée.