Biographie

Né en 1975, Arno Bertina est un collaborateur régulier de revues, notamment Inculte, il a consacré plusieurs études à des écrivains contemporains et écrit de nombreuses fictions radiophoniques.

Il est l’auteur de deux romans aux éditions Actes Sud, Le Dehors ou la migration des truites (2001) et Appoggio (2003), d’un récit paru sous le pseudonyme de Pietro di Vaglio La déconfite gigantale du sérieux (Lignes, 2004), d’une fiction biographique consacrée à Johnny Cash : « J'ai appris à ne pas rire du démon » (Naïve, 2006), d'un roman foisonnant Anima motrix (Verticales, 2006) et d'un récit, Ma solitude s'appelle Brando (2009). Il a aussi participé (avec François Bégaudeau et Oliver Rohe) à l’essai Une année en France (Gallimard, 2007) et à de nombreux autres ouvrages collectifs tels que Devenirs du roman (éd. Naïve, 2007), La borne SOS77 (éditions Le bec en l’air, 2009) ou encore la biographie collective Une chic fille (Naïve, 2008).

Arno Bertina a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en 2004-2005. À cette occasion, il a écrit avec Bastien Gallet, Ludovic Michaux et Yoan De Roeck une farce archéologique : Anastylose, Rome, -13, -9, 1942 (Fage, 2006).

Arno Bertina parle de son rapport à l'écriture sur le site de Libération et s'entretient avec Pascal Jourdana sur Radio Grenouille.

actualités sur Arno Bertina