Biographie

Diplômée en droit à la Vrije Universiteit Brussel, Axelle Red sort en 1993 son premier album, Sans plus attendre . Les singles Sensualité, Je t'attends et Le monde tourne mal permettent au disque de rencontrer le succès en France, en Suisse, au Canada et en Belgique (plus de 150 000 albums seront vendus rien qu'en Belgique). L'album s'écoule en tout à plus de 600 000 exemplaires.

L'album suivant, À tâtons , est enregistré à Memphis en 1996 avec Steve Cropper et Isaac Hayes. Grâce à des titres comme Ma prière , A quoi ça sert ? et Rester femme , l'album reçoit un Platinum Award pour plus d'un million d'exemplaires vendus en Europe (dont plus de 600 000 en France). Un an plus tard, elle foule pour la première fois la scène de l'Olympia à Paris.

Depuis 1997, elle est ambassadrice du United Nations Childrens Fund (Unicef), soutenant les droits des femmes et des enfants dans les régions en guerre et les pays en voie de développement. La même année, elle entame un combat contre les mines antipersonnelles lors de la convention d'Ottawa et rencontre dans un Haïti miséreux des enfants mis en prison dans des conditions déplorables sans le moindre procès.

En 1999, elle reçoit la Victoire de la Musique de l'artiste féminine de l'année, et sort son troisième album, entièrement écrit et produit par elle-même. Toujours moi confirme son succès avec plus de 600 000 albums vendus dans le monde, dont 460 000 en France.

En 2002 sort en single un duo avec Renaud, Manhattan-Kaboul . S'écoulant à plus de 530 000 exemplaires, la chanson sera le morceau le plus diffusé de l'année en France.

Quelques mois plus tard, sort son quatrième album, Face A/Face B . Conséquence de ses nombreux voyages dans des pays défavorisés, cet album est plus engagé : extrémisme, anti-mondialisation, mines antipersonnelles, enfants soldats, drogues... L'album déstabilise un peu le public, et n'atteint que les 200 000 exemplaires vendus.

Après avoir dû fuir les troubles au Congo en juin 2004, elle mène le mois suivant campagne au Niger avec Unicef contre l'excision des femmes et les mariages d'enfants. Elle termine l'année par une visite éclair au Sri Lanka pour apporter l'aide Unicef aux populations touchées par le tsunami.

En 2005, elle part au nord du Sénégal pour la campagne Make noise till Hong Kong de l'organisation française Oxfam/Agir Ici, où elle plaide pour un commerce équitable.

En 2006 paraît Jardin secret , son cinquième album. Il traite d'espoir, d'optimisme et de positivisme. Alors que l'opus connaît un gros succès en Belgique (100 000 exemplaires vendus, en pleine crise du disque), il ne connaît qu'un succès d'estime en France, où il est certifié disque d'or (70 000 copies écoulées).

En mai 2008, l'Université de Hasselt la fait docteur honoris causa en raison de son engagement social en tant qu'artiste et activiste des droits de l'homme.

En 2009, elle écrit son premier album en anglais, Sisters and Empathy . L'album a été certifié disque d'or en Belgique, mais est passé inaperçu en France.

En 2011, paraît un nouvel album, Un cœur comme le mien , porté par le single La claque . Après deux concerts en mai à Paris et à Bruxelles, une grande tournée est prévue, d'octobre 2011 à l'été 2012.

actualités sur Axelle Red