Biographie

Jeunesse et vocation  Barack Hussein Obama est né le 04 août 1961 à Honolulu, à Hawaï. Sa mère est originaire du Kansas et son père d'origine kenyane. Il vit d'abord en Ind...

Jeunesse et vocation 

Barack Hussein Obama est né le 04 août 1961 à Honolulu, à Hawaï. Sa mère est originaire du Kansas et son père d'origine kenyane. Il vit d'abord en Indonésie avec son beau-père et sa mère, puis retourne à Hawaï avec ses grands-parents à qui il doit une grande part de son éducation, de son évolution et la construction de ses convictions. 

Il se passionne très tôt pour le basket. Des années plus tard, le locataire de la Maison Blanche est toujours aussi fan de ce sport, en particulier de l'équipe des Chicago Bulls. C'est un sportif dans l'âme. Il faut se rappeler de cette partie de ping-pong qu'il eue avec l'ex-Premier ministre britannique David Cameron, à Londres, en mai 2011. Il est aussi un grand fan de golf. Il n'est pas rare de le voir en photo sur le green. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C'est en 1981 qu'il entre à l’université de Columbia à New York. Il obtient une licence de Sciences Politiques et Relations internationales et commence à travailler dans le secteur de l'analyse d’affaires dans un cabinet financier à Chicago. Une première activité éphémère puisqu'il décide de travailler en tant que animateur social dans des quartiers défavorisés. 

En 1988, il reprend ses études et obtient son diplôme de droit au sein de la prestigieuse université de Harvard. Lors d'un stage d'étude en 1992, il rencontre celle qui deviendra son épouse, Michelle Robinson. Ils auront deux filles Malia Ann et Natasha, respectivement nées en 1998 et en 2001. En 1995, Barack Obama perd sa mère atteinte d'un cancer. 

Il enseignera le droit constitutionnel à l'université de Chicago de 1992 à 2004. Il devient avocat dans un cabinet spécialisé dans les droits civiques avant de faire ses premiers pas en politique dans l’État d’Illinois où il devient sénateur de 1997 à 2004. Il se lance dans la course à la Chambre des représentants mais essuie sa première défaite politique aux primaires du parti démocrate face à Bobby Rush en 2000. 

Carrière politique : du sénat à la présidentielle 

Il n'hésite pas à participer à des manifestations pacifistes et à prendre position, en 2003, contre la guerre en Irak. C'est enjuillet 2004 que son ascension politique commence et qu'il a l'occasion de manifester son désir d'œuvrer à la construction d'une autre Amérique, grâce à son discours The Audacity of Hope très remarqué en faveur d’une autre Amérique que celle de George W. Bush, lors de la Convention nationale démocrate dont il incarne désormais l'une des grandes figures représentative, pour désigner John Kerry candidat à l’élection présidentielle. C'est ainsi qu'en novembre de la même année, il est élu sénateur démocrate de l’Illinois face à son rival républicain Alan Keyes. Il est alors le seul homme politique afro-américain à siéger au Sénat, le troisième de l’histoire des États-Unis. 

En février 2007, il annonce sa candidature à l'investiture démocrate avec comme rivaux démocrates la sénatrice de New York, Hillary Clinton, ainsi que le sénateur de la Caroline de Nord, John Edwards.  C'est à la suite de sa défaite lors de la primaire du New Hampshire, remporté par Hillary Clinton en janvier 2008, que Barack Obama prononce le fameux discours Yes We Can.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pourtant, favorite, Hillary Clinton est rapidement concurrencée par son homologue qui remporte de nombreux Etats clefs et obtient des soutiens significatifs de nombreux politiciens, d'artistes. Barack Obama incarne le renouveau démocrate, il prend la tête des primaires et finit par obtenir le soutient de Hillary Clinton pour la campagne présidentielle. Son colistier sera un certain Joe Biden, élu 46e président des Etats-Unis face au républicain Donald Trump  en novembre 2020. 

Barack Obama bat son concurrent républicain John McCain et il devient le 44e président des États-Unis pour deux mandats, en fonction du 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017 - il est ainsi le premier homme noir à accéder à la présidence des États-Unis. Sa présidence intervient dans un contexte de guerre en Irak, de guerre en Afghanistan, de crise au Moyen-Orient, d'importante récession de l'économie américaine et de crise financière et économique mondiale

Le 9 octobre 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples. 

Premier mandat en tant que président des États-Unis 

  • Promulgation d'un plan de relance économique,
  • Mise en place du renouvellement d'autorisation des assurances-chômages et les créations d'emplois,
  • Mise en place de l'Obama-care : la protection des patients et des soins abordables
  • Réforme de la régulation financière en 2010
  • Retrait progressif les troupes américaines d'Irak… et augmente au contraire celles présentes en Afghanistan
  • Signature d'un traité de contrôle des armements avec la Russie.

Second mandat en tant que président des États-Unis

  • Il tente de promouvoir un contrôle accru des armes à feu
  • Il pousse à une meilleure intégration des LGBT et à la reconnaissance constitutionnelle réussie du mariage entre personnes du même sexe.
  • L'intervention militaire en Irak et en Syrie contre l'État Islamique,
  • Retrait des forces américaines d'Afghanistan.
  • Ratification de l'accord de Paris sur le climat,
  • Négociation d'un accord sur le nucléaire iranien et normalise les relations américaines avec Cuba.

Livres autobiographiques

actualités sur Barack Obama