Biographie

Benoît Hamon est le candidat désigné par la primaire élargie du Parti socialiste à l'élection présidentielle 2017.

Né le 26 juin 1967 à Saint-Renan dans le Finistère, Benoît Hamon s'engage en politique à dix-neuf ans lors des manifestations estudiantines contre le projet de loi du ministre de l'enseignement Alain Devaquet. Il milite alors à la section de Brest du Parti socialiste. Après avoir obtenu une licence d'histoire à l'université de Brest, il débute sa carrière à vingt-quatre ans en 1991 comme assistant parlementaire du député PS de la Gironde Pierre Brana.

Il est président et fondateur du Mouvement des jeunes socialistes de 1993 à 1995. Il devient conseiller pour la Jeunesse auprès de Lionel Jospin, Premier secrétaire du Parti socialiste de 1995 à 1997.

Il entre ensuite au cabinet de Martine Aubry, ministre de l'Emploi et de la Solidarité, comme conseiller technique chargé de l'emploi des jeunes (1997-98), puis comme conseiller chargé des affaires politiques (1998-2000). Il co-fonde, en 1993, Nouvelle Gauche. Il est aussi co-fondateur (avec Arnaud Montebourg et Vincent Peillon) du courant Nouveau Parti socialiste (NPS), dont il devient l'un des porte-parole ; mais ce trio explose lors de la synthèse du congrès du Mans, puis lors de la primaire pour l'élection présidentielle de 2007 (Montebourg et Peillon soutiennent Ségolène Royal, Hamon soutient Laurent Fabius). En 2012 il est ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire sous le gouvernement de Jean Marc Ayrault. Le 17 juin 2012, il est élu député de la 11ème circonscription des Yvelines avec 55,38% des voix. En tant que député européen, il est membre de la commission des affaires économiques et monétaires, membre suppléant de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs, vice-président de la délégation pour les relations avec les États-Unis, et membre suppléant de la délégation pour les relations avec Israël. Il retient l'attention par deux rapports parlementaires majeurs : la révision stratégique du Fonds monétaire international et la révision de la directive sur la fiscalité de l'épargne. Il est également l'auteur de la loi sur la consommation adoptée au Sénat, en septembre 2013, visant à mettre en place des outils économiques pour rééquilibrer les pouvoirs entre consommateurs et professionnels. Nommé ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en avril 2014, dans le gouvernement de Manuel Valls, il quitte ses fonctions en août 2014. Il se présente en 2017 à la primaire de la "Belle Alliance Populaire" et arrive en tête au premier tour face à Manuel Valls. Au second, il remporte cette primaire, avec plus de 58% des voix, et devient le candidat officiel de la gauche à la présidentielle.

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2015, mise à jour en avril 2017.

actualités sur Benoît Hamon

Voir plus