Bernard Maris était économiste, écrivain, chroniqueur à France Inter, président de l'Association "Je me souviens de Ceux de 14" et de la Société des Amis du Mémorial de Verdun.

Gendre de Maurice Genevoix, il est l'auteur de L’homme dans la guerre : Maurice Genevoix face à Ernst Jünger (Grasset, 9 octobre 2013).

Grand admirateur de John Maynard Keynes, à qui il a consacré un livre, Keynes ou l'économiste citoyen, Bernard Maris a publié de nombreux ouvrages de vulgarisation en économie. Il est connu, notamment, par des titres comme Ah Dieu ! Que la guerre économique est jolie ! (1998), Lettre ouverte aux gourous de l'économie qui nous prennent pour des imbéciles (1999), La Bourse ou la vie (2000).

Bernard Maris a écrit pour différents journaux : Marianne, Le Nouvel Observateur, Le Figaro Magazine, Le Monde et Charlie Hebdo, dans lequel il prenait, pour sa chronique économique, le pseudonyme d'« Oncle Bernard ». Dans ce dernier journal, il était jusqu'en 2008 le directeur adjoint de la rédaction. En tant que fondateur, lors de la renaissance du titre en 1992, il en était actionnaire.

Bernard Maris a trouvé la mort le 7 janvier 2015 à Paris lors de l'attentat au siège du journal Charlie Hebdo