Biographie

Bernard Thibault quitte l'école en troisième. Dès ses 15 ans, il entre en formation à la SNCF, et adhère à la CGT! Responsable de la commission jeune du syndicat, il devient à 24 ans le secrétaire des cheminots CGT de Paris-Est...

En 1987, Bernard Thibault adhère au parti communiste français. Le mois de novembre de la même année, il rejoint le bureau fédéral des cheminots CGT.De 1990 à 1993, il est secrétaire général-adjointde 1993 à 1999, il est secrétaire général de la fédération CGT des cheminots.

Bernard Thibault est l'une des figures principales des grèves de 1995 qui ont fait plier le gouvernement sur sa réforme des retraites. Selon René Mouriaux, il serait devenu l'un des symboles du renouveau de la CGT.En 1997, il entre au bureau confédéral.De 1997 à octobre 2001, il est membre du conseil national du PCF.En janvier-février 1999, lors du 46e congrès, il succède à Louis Viannet à la tête de la confédération CGT.Bien qu'il en reste membre, il quitte ses responsabilités nationales au PCF en 2001 pour marquer la fin du concept de la CGT « courroie de transmission » du Parti communiste

Favorable au projet de traité constitutionnel européen, il est mis en minorité par le comité confédéral national, le 9 février 2005, sans que cela remette en cause son mandat à la tête du syndicat.Le 11 décembre 2009, il est réélu pour un nouveau mandat de trois ans, qui devrait le conduire à occuper les fonctions de secrétaire général jusqu'au 50e congrès, à l'automne 2012. Depuis 2009, une contestation interne l'accuse d'être trop consensuel dans ses relations avec le gouvernement et le patronat.

actualités sur Bernard Thibault