Biographie

Journaliste reporter depuis 30 ans pour l’Agence France Presse en Irak, en Afghanistan, au Soudan, à Haïti… En 1955, Bertrand Rosenthal a reçu le prix Albert Londres avec le bureau AFP de Moscou pour avoir couvert le conflit tchétchène. Il a coécrit avec Jean-François Fogel, l’enquête « Fin de siècle à La Havane, les secrets du pouvoir cubain (Le Seuil, 1993), unaniment salué par la critique française et internationale.

Bertrand Rosenthal est également l’auteur de « C'est toujours la vie qui gagne, récits de reporter » réédité en 2015 aux Editions Helvétius. Ce livre est plus exactement un recueil parsemé de chroniques qui sont imprégnées de souvenirs cocasses et parfois effrayantes. Comme celle par exemple de Fernando Suarez del Solar, qui a voyagé jusqu’en Irak « pour planter une croix en terre islamique, où son fils est mort en servant l’armée américaine »…

actualités sur Bertrand Rosenthal