Biographie

Bill Frisell est un guitariste, compositeur et arrangeur de jazz américain, né le 18 Mars 1951 à Baltimore, Maryland. Bill Frisell a grandi à Denver , dans le Colorado, baigné par la musique country. Il étudie d'abord la clarinette, s'essaye à la guitare pour son amusement personnel et développe un intérêt pour le blues avant de s'intéresser au jazz. Au lycée, il se met à étudier sérieusement la musique. En 1971, il intègre la Berklee School of Music à Boston .Par la suite,il prend quelques leçons avec Jim Hall qui l'a fortement impressionné. Mais dès cette époque il s'intéresse à la possibilité d' englober l'ensemble des sonorités de guitare qui peuplent l'imaginaire musical américain : Bill Frisell doit autant au jazz qu' à la pedal steel guitar des musiciens country, au bottleneck des bluesmen, aux distorsions de Jimi Hendrix, aux instrumentistes frustres du folk et du rock'n'roll . En 1978 le producteur allemand Manfred Eicher lui propose de réaliser un disque pour son label ECM. Pendant tout le début des années 1980, Frisell enregistrera pour la firme allemande (avecPaul Motian , Arild Andersen, Jan Garbarek , Eberhard Weber…) au point d'apparaître comme le guitariste « maison » d'ECM. A New York où il vit de 1979 à 1989, son originalité et sa capacité à s'intégrer dans des univers différents en font un musicien très en vue: il collabore avec les saxophonistes John Zorn (Naked City ), Tim Berne ou Julius Hemphill. Il apparaît aussi auprès du batteur Billy Hart et dans le Bass Desires de Marc Johnson , accompagne les chanteurs Marianne Faithfull et Elvis Costello, figure dans de nombreux projets du batteur Paul Motian. En 1992, il signe « Have a Little Faith » dont le répertoire est emprunté (entre autres) à Aaron Copland , Bob Dylan, Charles Ives , Madonna et John Philip Sousa…En 1995 paraissent deux disques regroupant la musique que Bill Frisell a composée pour trois films muets de Buster Keaton. Frisell enregistre en 1997 àNashville , capitale de la country & western music , et collabore par la suite avec des musiciens habitués au circuit du rock. En 2000 avec un répertoire dont il est l'auteur quasi exclusif il publie un album en solo, « Ghost Town ». Depuis Bill Frisell poursuit son voyage au fil de son imaginaire personnel, entre racines profondes , tentations cosmopolites (rencontres avec le Malien Boubacar Traore ; «The Intercontinentals » avec le Brésilien Vinicius Cantuaria …) et son insatiable curiosité pour les différents âges d'or de la musique américaine .

Discographie sélective

  • 2013 Big Sur label Okeh
  • 2013Silent comedy label Tzadik
  • 2013 In Lambreth: visions from the walled garden of William Blake avec John Zorn label Tzadik
  • 2011 Sign of life label Savoy Jazz
  • 1997 Nashville label Nonesuch records__
  • 1985 Rambler label ECM
  • 1983 In line label ECM

En savoir plus

Photo © Barka Fabianova

Biographie de la Documentation de Radio France Septembre 2014