Biographie

Blanche de Richemont est un écrivain française née à Paris en 1978. Son père est Henri de Richemont, homme politique charentais.

Biographie

Après une hypokhâgne, elle a fait des études de philosophie à la Sorbonne. En parallèle, elle prenait des cours de théâtre au cours Périmony, décidée à devenir comédienne. En 2001, elle jouait Jean de la Lune de Marcel Achard à Paris, au théâtre de Nesle, puis Ciel mon Feydeau mis en scène par Anthéa Sogno à Paris, à Avignon et en tournée en France et à l’île de la Réunion.

Blanche de Richemont écrit le Petit Futé Tunisie (2004-2005).

Alors qu’elle écrivait son DEA de philosophie sur le sublime (mention très bien), elle a découvert que le rêve auquel elle désirait se vouer se trouvait plus dans l’écriture et le voyage que sur les planches. Elle écrivit alors son premier livre Éloge du désert (Presses de la Renaissance, 2004). Elle partait en effet chaque année dans le désert qui a donné une autre orientation à sa vie, tournée vers le silence et l’essentiel.

Elle est allée dans le désert du Sinaï, en Tunisie, en Algérie à plusieurs reprises, en Libye. À la suite de ce premier livre, elle a décidé de vivre encore plus intensément la grande aventure du désert. Elle est donc partie seule en 2005 suivre une caravane de sel au Mali, 800 kilomètres entre Tombouctou et la mine de sel de Taoudenni (reportage dans le Figaro magazine, « Dans l’enfer des Caravanes de sel » ; récit de voyage dans Le Livre des déserts , collection Bouquin, 2006 et dans Carnets d’aventure , présentés par Sylvain Tesson, Presses de la Renaissance 2007).

Elle a ensuite vécu quelque temps avec des contrebandiers à la frontière du Mali et de l’Algérie, puis avec des contemplatives dans la brousse en Guinée. Elle évoque ces voyages dans son livre, Éloge du désir (Presses de la Renaissance, 2007)

Elle publie en septembre 2008, son premier roman, Pourquoi pas le silence (éditions Robert Laffont), l'histoire d'un adolescent qui décide de quitter la vie après avoir tout fait pour l'aimer. Une âme de cristal, trop belle et trop fragile…

Toujours en 2008, Pourquoi pas le silence , a été sélectionné pour faire partie des 10 meilleurs romans de la rentrée dans le Figaro littéraire .

Puis en 2009, Les Passions interdites (éditions du Rocher), un portrait d'êtres incandescents dans l'art, la foi, l'amour, le sexe, l'aventure, la science, qui à cause de leur passion, ont basculé dans la transgression…

Elle publie aux éditions Plon son deuxième roman : "Harmonie".

Bibliographie

  • Éloge du désert , Presses de la Renaissance, 2004.
  • Éloge du désir , Presses de la Renaissance, 2007.
  • Pourquoi pas le silence , éditions Robert Laffont, 2008.
  • Les Passions interdites , éditions du Rocher, 2009.

Citations

Éloge du désert

« Vivre simplement. Simplement vivre au rythme du soleil. Écouter le silence. Allumer en soi un feu qui ne peut, qui ne doit jamais s'éteindre. »

Éloge du désir

« Toute répétition qui ne se nourrit pas d'un ailleurs est condamnée. »

« Le désir est une histoire sans lendemain qui perdure. »

« Il n'y a pas d'échec, seulement la nécessité d'une autre voie. Il faut viser la métamorphose. »

Pourquoi pas le silence

« Le soleil fait trop de bruit. Je revis la nuit car j'y suis maître de la lumière. Les soirs de tempête, je passe des heures à écouter la pluie en espérant un chant. »

Les Passions interdites

« Tous les passionnés sont des survivants. Ils ont fait crier les silences. Ils ont volé le feu des dieux. Ils se sont brûlé les ailes. Icare superbes et tragiques, ils ont répondu à cette injonction : "C'est assez d'être beaux, il faut être sublimes." »

(source : Wikipédia)