Biographie

S’envoler pour Mars, une utopie de doux rêveurs ? Le très sérieux Boris Segret , ingénieur spatial, chercheur et membre de « Planète Mars », envisage ce projet comme une réalité scientifique. Après des études d’ingénieur à l’ENSMA (Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d’Aérotechnique), il se retrouve chef de projet chez Dassault Aviation de 1991 à 1999 puis entrepreneur chez Kadras. En 2010, il reprend ses études à l’Observatoire de Paris pour un master en ingénierie spatiale avant d’intégrer, en 2011, l’Institut d’Astrophysique spatiale du CNRS . Boris Segret est actuellement ingénieur et chercheur à LATMOS –CNRS (Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations spatiales) , spécialisé dans le pilotage des observations de la sonde Vénus Express. Il est également membre fervent de l’Association Planète Mars , créée en 1998, dont le but est de promouvoir l’exploration et la colonisation de la planète Mars, qui garantirait la survie de l’espèce humaine et contribuerait à comprendre les secrets de l’origine terrestre. Vaste programme pressenti par le visionnaire Ray Bradbury, auteur des Chroniques martiennes (1950) et du légendaire Fahrenheit 451 (1953) : « Je suis sûr que les hommes vont mettre le pied sur la planète rouge. Pour moi, ce n'est qu'un premier pas. Après, le chemin des étoiles s'ouvrira à eux. ».

Biographie de la Documentation de Radio France, 30 juillet 2012