Biographie

Etudiant en droit à Nice, parce qu’il allait beaucoup au théâtre, une amie lui dit « Tu devrais en faire ». Bruno Abraham-Kremer fréquente d’abord une troupe d’étudiants en théâtre, observe et commente les répétitions, et se retrouve sur scène pour remplacer un comédien blessé. Sa vocation est née. Très vite, il crée une compagnie, Le Théâtre d’urgence , avec laquelle il monte des spectacles et joue.

Monté à Paris pour jouer encore, il a travaillé depuis les années 80 sous la direction, entres autres, de Joël Jouanneau, Didier Long,**** Claude Merlin, Christophe Lidon, Bernard Bloch, Robert Cantarella ou Philippe Ogouz. Au cinéma, il tourne dans des films de Claude Chabrol, Anne Fontaine, Bertrand Blier, Radu Mihaileanu, Zabou Breitman, … Il apparaît aussi très souvent à la télévision (Maigret, Imogène, Julie Lescault, P.J.,…)

Bruno Abraham-Kremer a aussi créé sa propre compagnie, Le Théâtre de l’invisible, qui a produit une vingtaine de spectacles depuis le début des années 90, essentiellement des textes contemporains inédits et des adaptations d’œuvres littéraires. Parmi ces spectacles, mis en scène et interprétés par Bruno Abraham-Kremer : Le Golem, écrit par lui (créé en 1990), Milarepa (créé en 1997) et Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (créé en 2001) d’Eric-Emmanuel Schmitt, L’Amérique (créé en 2005), écrit pour lui par Serge Kribus (Molière - Grand prix du théâtre privé**** en 2006), La Vie sinon rien (créé en 2009) d’Antoine Rault, ou encore La Promesse de l’aube d’après Romain Gary en 2011.

Au théâtre (sélection) :

  • 1990 : Richard III de Shakespeare, m.s. Henri Bornstein, Festival d’Avignon
  • 1990 : Le Golem , de et m.s. Bruno Abraham-Kremer, Festival d’Avignon et Petit-Montparnasse
  • 1995 : L’Idiot de Dostoïevski, m.s. Joël Jouanneau, Théâtre Vidy-Lausanne
  • 1997 : Milapera d’Eric-Emmanuel Schmitt, m.s. Bruno Abraham-Kremer, Vidy-Lausanne, Avignon, Théâtre du Renard
  • 2000 : Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, d’Eric-Emmanuel Schmitt, m.s. Bruno Abraham-Kremer, Studio des Champs-Elysées, Théâtre Marigny
  • 2002 : Le Petit violon de Jean-Claude Grumberg, m.s. Christophe Lidon, La Criée
  • 2005 : L’Amérique de Serge Kribus, m.s. Bruno Abraham-Kremer, Studio des Champs-Elysées (Molière 2006 – Grand prix spécial du théâtre privé)
  • 2006 : Rutabaga Swing de Didier Schwartz, m.s. Philippe Ogouz, Théâtre 13
  • 2009 : La Vie sinon rien d’Antoine Rault, m .s. Bruno__ Abraham-Kremer , Comédie des Champs-Elysées
  • 2009 :__ Parole et guérison de Christopher Hampton, m.s. Didier Long, Théâtre Montparnasse
  • 2011 : La Promesse de l’aube d’après Romain Gary, m.s. Bruno__ Abraham-Kremer, Théâtre de la commune, Petit Saint-Martin

Au cinéma (sélection) :

  • 1991__ : Merci la vie de Bertrand Blier
  • 1996 :__ Mon homme de Bertrand blier
  • 1998 : Train de vie de Radu Mihaileanu
  • 2001 : Se souvenir des belles choses , de Zabou Breitman
  • 2004 : Podium de Yann Moix
  • 2009 : Bellamy de Claude Chabrol

Site du Théâtre de l'Invisible

Documentation de Radio-France, le 23/01/2012

actualités sur Bruno Abraham-Kremer