Biographie

Né le 9 octobre 1835 à Paris, Camille Saint-Saëns apprend le piano avec une tante, Charlotte Masson, puis avec Camille Stamaty, élève de Felix Mendelssohn-Bartholdy. À 11 an...

Né le 9 octobre 1835 à Paris, Camille Saint-Saëns apprend le piano avec une tante, Charlotte Masson, puis avec Camille Stamaty, élève de Felix Mendelssohn-Bartholdy. À 11 ans, le virtuose interprète des pièces de Wolfgang Mozart et de Ludwig van Beethoven. Puis, il entre deux ans plus tard au Conservatoire.

En 1851, Saint-Saëns, obtientle Premier prix d’orgue. Il devient organiste titulaire de l’église Saint-Merry à Paris à 18 ans. Hector Berlioz et Franz Liszt deviennent qui voit en lui un organiste inégalable. En 1857, il part jouer à la Madeleine.

En 1871, après la cuisante défaite française face aux armées prussiennes, Saint-Saëns et d’autres compositeurs français (César Franck, Jules Massenet...) créent la Société Nationale de Musique afin d’encourager leurs collègues-compatriotes et pour “contrer“ la musique allemande. Saint-Saëns quittera cette société en 1886 car il refuse d’introduire des œuvres de compositeurs étrangers comme le suggère Vincent d’ Indy. En 1875, Saint-Saëns épouse Marie Truffot (dont il se sépara en 1881). Ils auront deux fils qui meurent en bas âge. Au cours de l’année 1876, il se consacre à la composition et démissionne de l’orgue de la Madeleine, mais continue à donner des concerts. Début 1886, il compose le Carnaval des animaux . Il sera décoré de la légion d’honneur en 1913.

Saint-Saëns meurt à Alger, où il était venu pour passer l’hiver,le 16 décembre 1921 . Il est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.

Photographie de ©Ben Beasley

actualités sur Camille Saint Saëns