Biographie

Née en septembre 1945, Catherine Camus est la fille de Francine et Albert Camus, une filiation riche et douloureuse à la fois. En effet, sa vie a basculé le 4 janvier 1960 lorsque son père et écrivain célèbre meurt dans un accident de voiture : elle avait 14 ans. Celle qu’il surnommait « Mandarine » a renoncé à devenir avocate pour gérer l’œuvre intellectuelle et littéraire paternelle. En 1980, elle reprend le flambeau, laissé par sa mère décédée et à 34 ans, elle abandonne une carrière d’avocate. Dans un premier temps elle publie les Carnets 3 puis, par deux fois, elle a l’audace d’apporter sa pierre à l’édifice. En 1994, elle décide de publier le manuscrit inachevé Le Premier homme retrouvé intact dans la voiture accidentée, et, en 1997, elle accepte d’évoquer Albert Camus dans le cadre d’émissions du réseau de Radio France, sous la houlette du réalisateur Daniel Allary.

Régulièrement sollicitée, elle donne ou refuse son aval aux projets d’adaptation au cinéma, à la radio et à la télévision (Télérama, 1998) . Elle développe beaucoup d’énergie « pour répondre aux multiples courriers et suivre les mille et un dossiers afférents à l’œuvre paternelle » (La Croix, 2002 ). Il en fut ainsi pour la publication des articles de Camus rédigés pour le journal Combat, heureusement elle fut soutenue par la spécialiste des œuvres camusiennes, Jacqueline Lévi Valensi, décédée en 2004.

En 2010 le président Nicolas Sarkozy envisagea de transférer les restes d’Albert Camus au Panthéon mais il se heurta au refus de son fils Jean Camus. Sa jumelle Catherine, déconcertée par cette perspective, hésita tout en expliquant que Camus n’avait jamais aimé les honneurs (Le Monde, 2009 ).

Bibliographie

  • Albert Camus : solitaire et solidaire (avec la collaboration de M. Mahasela) Editions M. Lafon, 2009
  • Les oeuvres complètes d'Albert Camus Vol. 1 et 2 (La Pléiade, 2006 sous la direction de J. Lévi-Valensi
  • Camus : l'homme révolté de P.-L. Rey (Découvertes Gallimard, 2010)

Biographie de la Documentation de Radio France, le 23/04/2013