Biographie

Catherine Fabienne Dorléac, dite Catherine Deneuve, est née le 22 octobre 1943 à Paris. Ses parents, Maurice Dorléac et Renée Deneuve, étaient acteurs. Elle est la sœur cade...

Catherine Fabienne Dorléac, dite Catherine Deneuve, est née le 22 octobre 1943 à Paris. Ses parents, Maurice Dorléac et Renée Deneuve, étaient acteurs. Elle est la sœur cadette de l’actrice Françoise Dorléac. Ses enfants, Christian Vadim et Chiara Mastroianni sont également comédiens.

Sa carrière (une centaine de films) s’est construite sur la diversité. Elle a travaillé avec les plus grands réalisateurs (Demy, Bunuel, Truffaut, Téchiné, Polanski, Melville, Mocky, Ozon…), tant dans le cinéma populaire de qualité que dans le cinéma d’auteur.

Elle débute dans Les collégiennes (1957), puis tourne quelques années plus tard, avec sa sœur, dans Les portes claquent. Elle a un rôle important en 1963 dans Le vice et la vertu de Roger Vadim. Jacques Demy la remarque dans L’homme à femmes et lui demande de jouer dans Les parapluies de Cherbourg, une comédie chantée, Palme d’Or au Festival de Cannes en 1964. Il la retrouve dans Les demoiselles de Rochefort puis Peau d’âne .

Elle se distingue dans Répulsion de Roman Polanski puis dans Belle de jour de Luis Bunuel.

Elle tourne avec Marcello Mastroianni Ça n’arrive qu’aux autres (1971), de Nadine Trintignant, et enchaîne plus d’une quarantaine de films dans les années 70/80, de Dino Risi à Jean-Pierre Melville, de Jean-Paul Rappeneau à Robert Enrico, de Claude Lelouch à Marco Ferreri, d’André Téchiné à Alain Corneau.

Elle tient le premier rôle du film Je vous aime de Claude Berri, où elle chante avec Serge Gainsbourg Dieu fumeur de Havanes. Peu après le triomphe du Dernier métro, son premier César, elle envisage de devenir productrice. Ce sera chose faite en 1987, pour Drôle d’endroit pour une rencontre, de François Dupeyron.

En 1985, elle est l’incarnation de Marianne, symbole de la République française.

Indochine lui vaut un second César en 1992 puis une nomination aux Oscars.

En 1994, elle est vice-présidente du 47e Festival de Cannes aux côtés de Clint Eastwood. En 1996 sort le film documentaire Elle s’appelait Françoise d’Anne Andreu et Mathias Ledoux dans lequel elle parle de sa sœur, Françoise Dorléac, morte le 26 juin 1967 dans un accident de voiture. 

En 1999, l’Unesco la choisit comme ambassadrice à la préservation du patrimoine cinématographique. En 2000, elle partage avec Bjork l’affiche de Dancer in the Dark de Lars von Trier, Palme d’Or au Festival de Cannes. En 2006, elle préside le jury de la 63e Mostra de Venise. En 2007, elle est la voix de la mère de l’héroïne de Persepolis (2007).

Toujours sollicitée par les réalisateurs, elle enrichit encore son répertoire : Potiche, Les yeux de sa mère, Les Biens-aimés où elle joue avec sa fille Chiara Mastroianni. En 2012, on la voit dans Astérix et Obélix, Au service de sa Majesté.  

En 2013, elle est à l’affiche d’Elle s’en va d’Emmanuelle Bercot. Puis Dans la cour de Pierre Salvadori (2014), ou son duo avec Gustave Kervern fait l'unanimité auprès de la critique et du public. L'année 2014 se termine avec une participation au drame Trois cœurs de Benoît Jacquot, avec notamment Chiara Mastroianni et Charlotte Gainsbourg, puis la présidence du 25e Festival du film britannique de Dinard.

En 2015, elle est à Cannes pour défendre deux films, La tête haute pour lequel elle retrouve Emmanuelle Bercot et Le nouveau testament de Jaco Van Dormael. La même année, le Festival de Lyon lui décerne un Prix Lumière pour l'ensemble de sa carrière.

Toujours passionné par son métier et très demandé, en 2017, elle à l'affiche de trois film. Sage femme, de Martin Provost avec Catherine Frot. Puis elle retrouve Gérard Depardieu, pour la dixième fois de sa carrière, à l'occasion de la comédie Bonne Pomme. Puis, le thriller Tout nous sépare, sa troisième collaboration avec le réalisateur Thierry Klifa, ou elle donne la réplique au rappeur Nekfeu.

Filmographie sélective :

  • 1957 : Les collégiennes d’André Hunebelle
  • 1961 : Les Parisiennes de Marc Allégret 
  • 1962 : Le Vice et la Vertu de Roger Vadim 
  • 1964 : Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy 
  • 1965 : Répulsion (Repulsion) de Roman Polanski
  • 1965 : La Vie de château de Jean-Paul Rappeneau 
  • 1967 : Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy 
  • 1967 : Belle de jour de Luis Buñuel 
  • 1967 : Benjamin ou les Mémoires d'un puceau de Michel Deville 
  • 1968 : La Chamade d'Alain Cavalier 
  • 1968 : Mayerling de Terence Young 
  • 1969 : La Sirène du Mississipi de François Truffaut 
  • 1970 : Peau d’âne  de Jacques Demy
  • 1970 : Tristana de Luis Buñuel 
  • 1971 : Ça n'arrive qu'aux autres de Nadine Trintignant 
  • 1973 : L'Événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune de Jacques Demy 
  • 1975 : Le Sauvage de Jean-Paul Rappeneau 
  • 1976 : Coup de foudre de Robert Enrico 
  • 1978 : L'Argent des autres de Christian de Chalonge
  • 1979 : Courage fuyons d'Yves Robert 
  • 1980 : Le Dernier Métro de François Truffaut
  • 1980 : Je vous aime de Claude Berri 
  • 1981 : Le Choix des armes d'Alain Corneau 
  • 1981 : Hôtel des Amériques d'André Téchiné
  • 1984 : Le Bon Plaisir de Francis Girod 
  • 1984 : Paroles et musique d'Élie Chouraqui 
  • 1988 : Drôle d'endroit pour une rencontre de François Dupeyron 
  • 1992 : Indochine de Régis Wargnier
  • 1993 : Ma saison préférée d'André Téchiné 
  • 1996 : Les Voleurs d'André Téchiné 
  • 1998 : Place Vendôme de Nicole Garcia : Marianne
  • 2000 : Dancer in the Dark de Lars von Trier 
  • 2001 : Huit Femmes de François Ozon 
  • 2004 : Rois et Reine d'Arnaud Desplechin 
  • 2006 : Le Héros de la famille de Thierry Klifa
  • 2008 : Un conte de Noël d'Arnaud Desplechin 
  • 2009 : La Fille du RER d'André Téchiné 
  • 2010 : Potiche de François Ozon
  • 2011 : Les Bien-aimés de Christophe Honoré 
  • 2013 : Elle s'en va d'Emmanuelle Bercot
  • 2014 : Dans la cour de Pierre Salvadori 
  • 2014 : L'Homme qu'on aimait trop d'André Téchiné 
  • 2014 : Trois cœurs de Benoît Jacquot
  • 2015 : La Tête haute d'Emmanuelle Bercot
  • 2017 : Sage Femme de Martin Provost : Béatrice
  • 2018 : La Dernière Folie de Claire Darling de Julie Bertuccelli 
  • 2019 : Fête de famille de Cédric Kahn 
  • 2019 : La Vérité d'Hirokazu Kore-eda 
  • 2020 : Terrible Jungle d'Hugo Bénamozig et David Caviglioli

Récompenses :

  • 1981 César de la meilleure actrice pour le film : Le dernier métro
  • 1993 César de la meilleure actrice pour le film : Indochine
  • 1998 Prix d’interprétation féminine à Venise pour__ le film : Place Vendôme
  • 1998 Ours d’Or d’honneur à Berlin pour l’ensemble de sa carrière
  • 2002 Prix de la meilleure actrice européenne aux European Film Awards
  • 2005 Palme d’or d’honneur du 58e Festival de Cannes pour l’ensemble de sa carrière
  • 2008 Prix spécial du 61e Festival de Cannes pour son rôle dans Un conte de Noël  d’Arnaud Desplechin

Biographie de la Documentation de Radio France, mise à jour le 4 février 2021

actualités sur Catherine Deneuve