Biographie

Cecilia Bartoli est née le 4 juin 1966 à Rome, de parents chanteurs. Elle prend ses premières leçons de chant avec sa mère et fait sa première apparition sur scène à l'âge de huit ans, dans le rôle du Berger de Tosca , de Puccini. Plus tard, elle poursuit ses études au Conservatoire d’Etat Sainte-Cécile de Rome, ville où elle fait ses débuts en concert.

En 1985, elle participe à une émission de télévision, hommage à Maria Callas à l’Opéra de Paris, et est alors remarquée par Herbert von Karajan et Daniel Barenboim qui l’invitent à auditionner. Sa carrière internationale débute alors sur les plus grandes scènes : Zurich (1989), Théâtre San Carlo de Naples et Opéra-Bastille à Paris (1990), Scala de Milan et Mai Musical Florentin (1991), Festival de Pesaro (1992), Festival de Salzbourg (1993)… Puis viendront le Metropolitan Opera de New York, Covent Garden à Londres, l’Opéra d’Etat de Bavière à Munich, le Theater an der Wien…

Récemment, le travail de Cecilia Bartoli s’est concentré d’une part sur la période baroque, de l’autre sur le début du XIXème siècle – l’époque du romantisme italien et du bel canto. En 2008, elle a lancé son projet consacré à la légendaire cantatrice Maria Malibran. La dernière incursion de Cecilia Bartoli dans la période baroque a commencé en 2009. L’expérience débouchera sur « Sacrificium » un CD et une tournée de concerts axés sur le XVIIIème siècle napolitain, avec un répertoire pour castrat jusqu’alors inconnu. Son nouveau CD, « Mission », révèle un auteur injustement oublié : Agostino Steffani (parution le 24 septembre 2012).

En 2012, Cecila Bartoli a été nommée Directeur artistique du Festival de Pentecôte de Salzbourg.

Prix et distinctions :

  • Nombreux Disques d'Or
  • 1 Victoire de la Musique
  • 5 Grammys (USA)
  • 10 Echos et 1 Bambi (Allemagne)
  • 2 Classical Brit Awards (Royaume-Uni)
  • Cecilia Bartoli a reçu le titre de chevalier en Italie et a été nommée à l'Accademico effettivo de Santa Cecilia, Rome
  • Chevalier des Arts et Lettres et officier de l'Ordre du Mérite en France
  • membre de la Royal Academy of Music de Londrees
  • membre de l'Académie Royale de Musique de Suède
  • Bellini d'Oro en Italie
  • Medalla de Oro al Mérito en las Bellas Artes, une des plus hautes distinctions du Ministère de la Culture espagnol
  • Médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris
  • Membre honoraire du comité consultatif de la Fondation de la maison Haendel à Halle (2009)
  • Prix Haendel de Halle (2010)
  • Prix musical Léonie Sonning au Danemark (2010)
  • Docteur en musique honoris causa de l'University College de Dublin
  • Fin 2012 à Baden Baden, Cecilia Bartoli recevra le Prix Herbert von Karajan, en reconnaissance de son travail de diffusion de la musique auprès des jeunes.

extrait de la discographie de Cecilia Bartoli :

  • Mission (Decca 2012)
  • Sospiri (Decca 2010)
  • Sacrificium (Decca 2009)
  • Maria (Decca 2008)
  • La Sonnambula de Bellini, opéra - intégrale (L'Oiseau-Lyre 2008)
  • Opera proibita (Decca 2005)
  • The Salieri Album (Decca 2003)
  • The Art of Cecilia Bartoli (Decca 2002)
  • Cecilia Bartoli interprète des airs italiens de Gluck (Decca 2001)
  • Cecilia Bartoli, the Vivaldi Album (Decca 1999)
  • Cecilia Bartoli et Bryn Terfel interprètent des duos d'opéras (Decca 1999)
  • Mozart : Mitridate re di Ponto , opéra - intégrale (Decca 1999)
  • Cecilia Bartoli, Live in Italy (Decca 1998)
  • Gabriel Fauré et Maurice Duruflé : Requiem (Deutsche Grammophon 1998)
  • Rossini : Il Turco in Italia , opéra - intégrale (Decca 1997)
  • Cecilia Bartoli interprète des mélodies italiennes (Decca 1996)
  • Mozart : Idoméneo re do Creta , opéra - intégrale (Deutsche Grammophon 1994)
  • Mozart : Les Noces de Figaro , opéra - intégrale (Deutsche Grammophon 1994)
  • Cecilia Bartoli chante Mozart (Decca 1993)

Site de Cecilia Bartoli

photo de Cecilia Bartoli © Uli Weber / Decca

éléments de biographie réunis par CB, 25/IX/2012

actualités sur Cecilia Bartoli