Biographie

Cesária Évora , née le 27 août 1941 à Mindelo sur l’île de São Vicente au Cap-Vert, est une chanteuse capverdienne.

Elle fait ses premiers pas auprès de ses cinq frères et de sa mère, Dona Joana, cuisinière pour de riches blancs. Son père, Justino da Cruz Evora, musicien, disparaît prématurément quand elle a sept ans.

Cesaria Evora a commencé sa carrière de chanteuse à Mindelo, il y a plus de quarante-cinq ans. À peine âgée d’une vingtaine d’années, elle chantait déjà les amours qui se défont et l’isolement des îles du Cap-Vert exprimant un spleen inouï comme en témoignent les enregistrements de l’époque réédités fin 2008 sous le titre « Radio Mindelo ».

Fidèle ambassadrice de la "Morna", musique qui retranscrit la mélancolie capverdienne, qu’elle s’ancre dans une saudade à l’appel universel ou qu’elle se dissolve sans bruit sur ces îles sous le vent, cette mélancolie atlantique demeure la marque de fabrique de Cesaria Evora. Qu’elle interprète des coladeras, des chansons entêtantes faites pour danser ou des mornas, le blues capverdien, sa voix saisit inexorablement l’auditeur.

Elle est surnommée La Diva aux pieds nus , surnom dû à son habitude de se produire pieds nus, en soutien aux sans-abri, femmes et enfants pauvres de son pays. Voix rauque et chaloupée, elle a popularisé la Morna, la musique du Cap-Vert, auprès du grand public mondial.

Son dernier album, intitulé « Nha Sentimento », est sorti le 26 octobre 2009.

En 2003, elle remporte le Grammy Award du Meilleur album world music contemporain pour l'album Voz d'amor . Elle participe cette même année à l'album Gaia pour la préservation de l'environnement.