Biographie

Christine Allain est née en 1975 à Epinay sur Seine (93). Après un baccalauréat franco-allemand en 1992, elle suit deux ans de classes préparatoires au Lycée Janson de Sailly, puis entre en 1994 à l’Ecole Navale.

Affectée successivement sur les frégates « Duguay-Trouin », « Montcalm », et « Cassard », elle prend le commandement du bâtiment école « Panthère » en 2001.

Elle exerce ensuite pendant deux ans les fonctions d’officier opérations sur l’aviso « Commandant Birot ». Cette affectation sera notamment marquée par deux déploiements de quatre mois dans les océans Indien et Pacifique.

Elle rejoint à l’été 2005 la frégate « Jean de Vienne » comme chef de service lutte anti-sous-marine et prend l’année suivante les fonctions de commandant adjoint opérations. Elle y sera impliquée dans une opération de lutte contre le narcotrafic ainsi que dans l’opération BALISTE où le « Jean de Vienne » sera le premier bâtiment militaire français à réaliser des évacuations de ressortissants au Liban.

Après une année en état-major à Brest, Christine Allain prend en 2008 le commandement de l’aviso « Commandant Bouan ». Le bâtiment sera déployé pendant quatre mois en Océan Indien et participera à des opérations de lutte contre la piraterie et contre le terrorisme.

Affectée à l’issue à en état-major embarqué à Toulon, elle participe à la planification de plusieurs déploiements interalliés et assure des fonctions de battle watch captain à la mer. En parallèle, elle exercera les fonctions d’entraîneur en lutte anti sous-marine pour des qualifications opérationnelles.

Christine a posé le sac à terre à l’été 2010. Affectée au centre d’instruction naval de Saint-Mandrier comme directeur des cours du personnel non officiers pendant un an, elle exerce depuis 2012 les fonctions de directeur des cours du personnel officier.

Capitaine de frégate, Christine Allain est décorée de la médaille outre-mer avec agrafe « Liban», de la médaille commémorative française avec agrafe « Afghanistan »et de la médaille de la PESD avec agrafe « Atalanta ». Elle est médaillée d’or de la défense nationale avec les agrafes « bâtiments ce combat » et « missions d’assistance extérieure » et médaillée d’or de la défense nationale avec deux étoiles de bronze. Enfin, elle est chevalier de l’ordre national du mérite.

Divorcée, elle vit en concubinage depuis 2008 et a un fils de quatre mois.

Dans son livre « une femme sur l’eau » paru en février 2011, elle raconte son parcours d’officier de marine.