Biographie

Diplômé de l'École centrale en 1959, Claude Neuschwander travaille d'abord comme pigiste à l'Express où il collabore avec Françoise Giroud, puis devient en 1961 chef de publicité chez Publicis, où il s'occupe notamment de Lip, et dont il devient ensuite secrétaire général.

L'épisode le plus marquant de la carrière professionnelle de Claude Neuschwander est son passage à la tête de Lip. A l'initiative notamment d'Antoine Riboud et de Michel Rocard, il est chargé en 1974 de redresser l'usine horlogère de Besançon, qui avait été occupée par les salariés. Mais il est désavoué par Riboud deux ans plus tard, lorsqu'il s'avère que la reprise de Lip est un échec.

En 1976, Neuschwander crée Ten, son propre cabinet de consultants spécialisé dans le développement économique et l'aménagement du territoire. Il rejoint ensuite la FNAC dont il devient secrétaire général puis directeur général en 1980. Il continue par la suite à créer divers organismes de conseils, dont en 2003 l’Agence de notation des villes, métropoles et territoires.

Il a également été une des plumes du club Jean Moulin, et un militant syndical engagé auprès de la CFDT, du PSU puis du PS. Il a publié de nombreux ouvrages militants, dont Patron, mais… (Seuil, 1975), L’acteur et le changement (Seuil, 1991), Le libéralisme contre la démocratie (Syros, 1993), Politiquement libre (La découverte, 1999), La démocratie durable (L’Aube, 2005)