Biographie

Claudine Nougaret est née à Montpellier. Après des études de musicologie elle suit les cours du soir de l’école Louis-Lumière dans la section son. Projectionniste, puis ingénieur du son, elle débute au cinéma comme stagiaire d’Alain Resnais pour La vie est un roman et travaille ensuite avec Claude Miller, Claude Chabrol et Eric Rohmer. Elle réalise le son direct du film Le Rayon vert (Lion d’or du Festival de Venise en 1986) et devient la première femme chef opératrice du son au cinéma en France. En 1986, Claudine Nougaret filme son grand-père Paul Lacombe, âgé de 87 ans, qui vit dans un petit village de l’Aveyron

En 1987 elle collabore pour la première fois avec Raymond Depardon pour Urgences , un documentaire sur service des urgences pédiatriques de l’Hôtel-Dieu. En 1992 ils fondent ensemble la maison de production Palmeraie et désert . Ingénieur du son et productrice, Claudine Nougaret se décrit comme le point de vue féminin de Raymond Depardon, l’éternel baroudeur.

En 2012, Claudine Nougaret apparaît enfin comme co-auteur du film Journal de France : un portrait du photographe et cinéaste Raymond Depardon et de leur couple, une occasion rare d’exhumer des extraits d’archives inédites. Par son commentaire en voix off elle raconte leur exigence commune pour la qualité de l’image et du son et leur insatiable curiosité pour les gens et le monde. Le film est présenté au festival de Cannes.

Filmographie (sélection) :

  • 2012, Journal de France (réalisatrice, ingénieure du son)
  • 2008, La vie moderne , Prix Louis Delluc 2008 (ingénieure du son)
  • 1996, Afriques : comment ça va avec la douleur ? (mixeur, productrice)
  • 1994, Délits flagrants (ingénieure du son)
  • 1986, Paul Lacombe (réalisatrice)

Photographie ©Valérie Hache AFP

Biographie de la Documentation de Radio France juin 2012

actualités sur Claudine Nougaret