Biographie

Fils de la comédienne Myriam Boyer et du comédien Roger Cornillac, Clovis Cornillac est né le 16 août 1967 à Lyon. Il est le demi-frère d'Arny Berry, comédien, metteur en scène et auteur de théâtre. Sa vocation est précoce, à quatorze ans, il quitte la maison familiale pour être comédien. Autodidacte, il n'a jamais pris de cours de théâtre et a commencé par faire du théâtre de rue, puis duthéâtre subventionné et des castings pour le cinéma.

En 1984, le public le découvre pour la première fois sur grand écran dans Hors la Loi , où il interprète un jeune délinquant. Cette étiquette de voyou, le marque pour de nombreux petits rôles de malfrats au début de sa carrière. L'agent artistique Dominique Besnehard le repère et le présente à Peter Brook aux Théâtre des Bouffes du Nord. Il y est engagé, pour plusieurs mois, pour participer à diverses pièces, notamment celles mises en scène par Alain Françon,Britannicus ” et “La Mouette ”. En 2000 sa prestation dans Karnaval de Thomas Vincent lui vaut une nomination pour le César du meilleur espoir masculin. Ensuite il enchaîne les tournages Carnages en 2001, ou Vert Paradis en 2002. Il interprète un transsexuel dans Maléfices , un voyou dans A la petite semaine , un père tendre dans Malabar Princess . En 2005 il obtient le César du Meilleur second rôle en 2005 pour sa composition de footballeur dans Mensonges et trahisons . S'ensuivent les films à succès Brice de Nice et Un long dimanche de fiançailles.

Après cette année charnière, on lui offre des premiers rôles dans des productions commerciales. On le retrouve ainsi en pilote de chasse dans Les Chevaliers du Ciel (2005), en commissaire de police dans Les Brigades du Tigre (2006), et dans Astérix et Obélix aux jeux Olympiques (2008) où il succède à Christian Clavier dans le personnage d'Astérix . En 2007, il change à nouveau de registre avec la comédie dramatique et musicale Faubourg 36 de Christophe Barratier. Pour les besoins de son personnage Milou, il prend des cours de chant.

Ces rôles au sommet du box-office ne font pourtant pas oublier à Clovis Cornillac son amour du théâtre. Sous la direction de réalisateurs de renom tels Alain Françon ou Xavier Durringer, on le retrouve sur les planches dans Surfeurs (1999), Café (2000), La Promise (2001), ou encore l'Hôtel du Libre Echange (2008). Acteur aux multiples talents, Clovis Cornillac s'est également essayé au doublage de films d'animation : il a prêté sa voix à Riton, le raton-laveur de Nos voisins les hommes et à Mumble le manchot d'Happy Feet .

En une décennie, il est devenu un incontournable du cinéma français dans différents registres : films intimistes, comiques, dramatiques ou encore thrillers. Travailleur acharné, il prépare ses rôles avec perfectionnisme pour se fondre dans tous ses personnages. Certains films commeLe Serpent et Scorpion lui demandent un entraînement physique intensif (d'ailleurs avant de se diriger vers la comédie, Clovis Cornillac envisageait de devenir boxeur professionnel).

Filmographie sélective

  • 1985 : Hors-la-loi de Robin Davis
  • 1987 : L'Insoutenable Légèreté de l'être de Philip Kaufman
  • 1998 : La Mère Christian de Myriam Boyer
  • 1998 : Karnaval de Thomas Vincent

  • 2001 : Une affaire qui roule d'Éric Veniard
  • 2001 : Carnages de Delphine Gleize
  • 2002 : Maléfique d'Éric Valette
  • 2002 : Vert paradis d' Emmanuel Bourdieu
  • 2003 : À la petite semaine de Sam Karmann
  • 2004 : Malabar Princess de Gilles Legrand
  • 2004 : Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet

  • 2005 : Brice de Nice de James Huth
  • 2005 : Les Chevaliers du ciel de Gérard Pirès
  • 2006 : Les Brigades du Tigre de Jérôme Cornuau
  • 2006 : Poltergay d'Éric Lavaine
  • 2006 : Le Serpent d'Éric Barbier
  • 2007 : Scorpion de Julien Seri
  • 2008 : Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques de Frédéric Forestier et Thomas Langmann
  • 2008 : Le Nouveau Protocole de Thomas Vincent
  • 2008 : Ca$ h d'Eric Besnard
  • 2008 : Faubourg 36 de Christophe Barratier
  • 2009 : Bellamy de Claude Chabrol
  • 2009 : La sainte victoire de François Favrat
  • 2011 : Requiem pour une tueuse de Jérôme Le Gris
  • 2011 : Une folle envie de Bernard Jeanjean
  • 2012 : Dans la tourmente de Christophe Ruggia

  • 2012 : Radiostars de Romain Levy
  • 2012 : Mes héros de Eric Besnard __
  • 2013 : La Grande Boucle de Laurent Tuel __

Télévision (depuis 2000)

  • 2000 - 2003 : Central Nuit (13 épisodes)
  • 2001 :L'Île bleue de Nadine Trintignant
  • 2003 : Orages de Peter Kassovitz
  • 2005 : Gris blanc de Karim Dridi
  • 2011 : Mister Bob de Thomas Vincent

Théâtre (sélection)

Il a joué dans plus d'une cinquantaine de pièces, dont dix-sept ans dans le théâtre subventionné

  • 1984–1986 : Le Mahâbhârata, mise en scène Peter Brook
  • 1987 : Une Lune pour les déshérités d'Eugene O' Neill, mise en scène Alain Françon
  • 1990–1991 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, mise en scène Alain Françon
  • 1991 : Britannicus de Racine, mise en scène Alain Françon
  • 1995 : Pièces de guerre d'Edward Bond, mise en scène Alain Françon
  • 1995 : Philoctète d'Heiner Müller, mise en scène Matthias Langhoff
  • 1996 : La Mouette d'Anton Tchekhov, mise en scène Alain Françon
  • 1996 : Édouard II de Christopher Marlowe, mise en scène Alain Françon
  • 1997 : Les Petites Heures d'Eugène Durif, mise en scène Alain Françon
  • 1999 : Surfeurs de Xavier Durringer, mise en scène de l'auteur
  • 1999 : Le Chant du dire-dire de Daniel Danis, mise en scène Alain Françon,
  • 2000 : Café d'Edward Bond, mise en scène Alain Françon
  • 2001 : La Promise de Xavier Durringer, mise en scène de l'auteur
  • 2008 : L'Hôtel du libre échange de Georges Feydeau, mise en scène Alain Françon

  • 2013 : La Contrebasse de Patrick Süskind, mise en scène Daniel Benoin

Distinctions

  • 2004 : officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres
  • 2005 : lauréat du Prix Jean Gabin/ César du Meilleur Second Rôle Masculin pour sa prestation dans Mensonges et trahisons
  • 2010 : Prix Henri-Langlois

© Photo : Wikicommons

Biographie de la Documentation de Radio France, mise à jour février 2014

actualités sur Clovis Cornillac