Biographie

Cordoba Réunion est né de la rencontre de quatre grandes figures de la scène musicale internationale qui ont des origines communes ( la ville de Cordoba ) et une même passion -l'Argentina Jazz- à laquelle ils entendent bien convertir l'ensemble de la planète ! Et pour réussir cette sympathique entreprise d'évangélisation, Cordoba Reunion possède une arme redoutable : l'art de mettre systématiquement le feu sur son passage. En croisant musique improvisée et rythmes argentins( tango, zamba, chacarea, milonga, chaya ) avec une créativité, un sens de la musicalité et une liberté d'expression réellement jubilatoires, ces musiciens ont le pouvoir de soulever n'importe quel public, bien au delà du cercle réduit des amateurs de musique argentine. Personne ne peut rester insensible à la maîtrise technique, à la vitalité et à la palette des émotions que ce "quartetto" parvient à faire passer avec une spontanéité déconcertante et un sens inné du spectacle. Quatre Argentins, donc, issus du tango mais pas seulement, qui, après des études supérieures de musique, se sont volontairement exilés en Europe et aux États-Unis pour mener une carrière internationale ou parachever leur cursus (CIM et École Normale de musique de Paris pour le pianiste Di Giusto et Berklee pour le saxophoniste Girotto). De ces musiciens, le plus connu chez nous est peut-être Minino Garay , percussionniste fougueux et charismatique qui s'est illustré auprès d'artistes tels que Julien Lourau, Daniel Mille, Magik Malik, André Ceccarelli ou Dee Dee Bridgewater, ce qui ne l'empêche pas de mener à bien son projet personnel " Minino Garay y los tambores do Sul ". Minino Garay a obtenu en 2004 le Django d'or, catégorie Musiques du Monde. Javer Girotto , après une dizaine d'albums avec sa formation " Aires Tango ", est aujourd'hui l'un des saxophonistes les plus en vue en Italie. Il participe régulièrement aux formations d'Enrico Rava et de Robberto Gatto. Le pianiste et compositeur Gerardo Di Giusto longtemps arrangeur et chef d'orchestre pour des chanteuses argentines, conduit par ailleurs son bouillant Quintet à cordes " Camerata Ambi-guu ", au très remarqué premier album " La Cambiata. Enfin, Carlos Bushini , à la guitare basse et à la contrebasse, partage son temps entre l'Italie, l'Argentine, les U.S.A. , et Cuba, où il collabore avec des musiciens tels que Luis Agudo et Tiziane Ghiglione. En Europe,on l'a entendu avec Bojan Z, Julien Lourau, Laurent de Wilde....