Biographie

Corine Sombrun passe son enfance à Ouagadougou au Burkina Faso. De retour en France elle se consacre à des études de Musicologie, piano et composition. Titulaire d’une bourse de l'Office Franco Québécois pour la Jeunesse, elle part à Montréal étudier auprès de performers multimédia et de compositeurs. En 1999, elle s'installe à Londres où elle travaille comme pianiste puis fait des reportages pour BBC World Service, dans le cadre d'un programme sur les religions. En 2001, au cours d'un reportage en Mongolie, le chamane Balgir lui annonce qu'elle a le don qui lui permettra de devenir chamane. Elle passe plusieurs mois par an auprès de Enkhetuya, chamane de l'ethnie des Tsaatans, chargée de lui transmettre cette connaissance. Après huit années d'apprentissage - au cours desquelles elle sera un sujet d'étude pour des anthropologues, elle devient la première occidentale à accéder au statut de Udgan. En 2002 elle publie Journal d'une apprentie chamane . Suivront en 2004, Une parisienne en Mongolie et Dix centimètres loi Carrez . En 2005, elle part au Nouveau Mexique rencontrer Harlyn Geronimo, arrière petit-fils du célèbre guerrier Apache. Le rapprochement qu’ils font sur les traditions Apaches et Mongoles aboutira à la publication en 2008 de Sur les pas de Geronimo .

En France, Corine Sombrun est « psychonaute » : elle intéresse les scientifiques, qui veulent découvrir les différents mécanismes physiologiques liés à l’état de transe des chamanes et son influence sur les hémisphères cérébraux.

Bibliographie sélective :

  • Journal d’une apprentie chamane, Éd. Albin Michel, 2002
  • Dix centimètres, loi Carrez, Éd. Albin Michel, 2004
  • Mon initiation chez les chamanes, Éd. Albin Michel, 2004
  • Les Tribulations d’une chamane à Paris, Éd. Albin Michel, 2007
  • Sur les pas de Geronimo , Éd. Albin Michel, 2008
  • Les Esprits de la Steppe, Éd. Albin Michel, 2012

Biographie réalisée par la Documentation de Radio France, mise à jour le 17/12/2012

actualités sur Corine Sombrun