Biographie

Né en 1953 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, il commence à travailler chez Robert Laffont où il apprend le métier d’éditeur avant d'être tour à tour directeur général des éditions Stock, Lattès et Ramsay. En 1982, il dédie un essai à Edouard Glissant (Seghers, « Poètes d'aujourd'hui ») et en 1993, il publie un roman, Le Maître-pièce (Le Rocher). L’étude de la Bible le conduit dans une librairie de la rue des Rosiers ; sa quête spirituelle le mène à sa conversion au judaïsme, aux côtés de Sylvain Kaufmann, rescapé des camps, et le rabbin Daniel Gottlieb. Il devient lui-même rabbin. Dans L’Homme au Livre (Presses du Châtelet, 2012) il évoque son enfance heureuse dans la rue Nozière de Pointe-à-Pitre, le souvenir de son grand-père qui était d’origine juive. D’une écriture inspirée par les grands convertis de l’Histoire, il raconte son parcours spirituel en quête de vérité qui le conduit jusqu’au rabbinat.

Biographie de la Documentation de Radio France, le 25/02/2013

actualités sur Daniel Radford