Biographie

Ayant débuté l’étude du trombone à l’âge de 8 ans, suite à la découverte de Scott Joplin, Louis Armstrong et Jack Teagarden, Daniel Zimmermann passe ses années d’apprentissage à écumer les cafés-concerts et les scènes de musiques actuelles avec ses groupes de funk, l’un dédié aux compositions originales (Duckbill, plus de 300 concerts), l’autre (Lady Groove) aux reprises des grands de la soul music.

Après avoir commencé à apprendre l’improvisation et l’arrangement dans ce contexte, il rencontre Guy Figlionlos, qui sera son professeur pendant 3 ans, puis intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1997 et dès lors multiplie les expériences dans des styles extrêmement variés. Il se produit régulièrement pendant quelques années avec le très subversif groupe de chanson satirique électro-pop "les Saint-Sauveurs". Ensuite, en pleine mode salsa, il joue avec les groupes Mambomania, Caravana, Azucar, Mosquito, Perco Bebey puis plus tard avec Sergent Garcia (entre 2001 et 2004).

Après une tournée d’un an avec le groupe reggae Mister Gang, il quitte définitivement le CNSM en 2000 pour s’engager dans un an et demi de tournée avec Claude Nougaro, spectacle dont témoigne un double album live et un DVD enregistrés au Théâtre des Champs-Élysées en 2001. Parallèlement, il s’occupe de faire avancer ses propres projets : le Zimmermann / de Pourquery Quintet (futur DPZ), qui obtient le premier prix d’orchestre au Concours de La Défense en 2002, et le groupe Spice Bones, qui obtient le deuxième prix d’orchestre à La Défense en 1999 et enregistre un album en 2001. Il s’investit aussi dans le grand orchestre le Sacre du Tympan de Fred Pallem, qui décroche le premier prix d’orchestre à La Défense en 2000 et enregistrera deux albums (2001 et 2005).

Depuis 2004, il joue également en trio avec le guitariste Emmanuel Codjia et l’accordéoniste Vincent Peirani. Le groupe avec Thomas de Pourquery a quant à lui évolué vers une mouture plus rock, DPZ, avec l'album "He's Looking At You, Kid", sorti le 5 mars 2009.

Dans le domaine du jazz, il a joué avec de nombreuses grandes formations : Wynton Marsalis Marciac Big Band, Marsalis « My Brazilian Heart », l’ONJ de Franck Tortiller, le Big Band Lumière de Laurent Cugny, le Paris Jazz Big Band, le Mégaoctet d’Andy Emler, le big band d’Antoine Hervé, parmi bien d'autres. Il a également travaillé pour de nombreux artistes de la chanson, comme entre autres Charles Aznavour, Paris Combo, Sanseverino, Johnny Hallyday, Jean-Louis Aubert, Mayra Andrade, Alizée, Sergent Garcia...

Il a obtenu le premier prix de soliste au concours national de jazz de la Défense en 2002.

actualités sur Daniel Zimmermann