Biographie

David Lodge est né le 28 janvier 1935 dans le sud de Londres. Son enfance est marquée par la guerre. Passionné par la lecture, il est très tôt attiré par l'écriture et publie à quinze ans une nouvelle dans le journal de son lycée. En 1952, il entre à l'université de Londres, dont il sortira en 1959 titulaire d’un Master of Arts (MA) et auteur d’un mémoire sur les romanciers catholiques britanniques. Entretemps, il fait son service militaire - une expérience qu’il évoquera dans Ginger, You're Barmy (1962) – et écrit un premier roman non publié. Sa première publication, The Picturegoers , roman resté inédit en France, date de 1960. De 1959 à 1987, il poursuit une carrière universitaire, prépare une thèse qu’il soutient en 1967 et enseigne la littérature anglaise, tout en continuant à écrire des romans, mais aussi des essais théoriques et historiques. Il fait deux séjours aux Etats-Unis, qui marqueront son œuvre : en 1964-1965, pendant lequel il écrit son troisième roman et premier grand succès, La Chute du British Museum , et en 1969. Il enseigne alors pendant six mois à l'université de Berkeley. En 1987, il abandonne l’enseignement pour se consacrer à l’écriture. Peinture ironique des maux et démons de l’homme moderne, l’argent, le pouvoir et le sexe, son oeuvre connaît un très large succès. Il s’est notamment beaucoup attaché à dépeindre le milieu universitaire et littéraire qu’il connaît bien, sans se départir d’une affection bienveillante qui évite tout jugement de valeur. David Lodge a été nommé chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 1997 et commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 1998. Il est membre de la Société royale de littérature.

Bibliographie sélective

  • Un Homme de tempérament (2012)
  • L’Art de la fiction (2009)
  • La Vie en sourdine (2008)
  • L’Auteur ! L’Auteur ! (2005)
  • Pensées secrètes (2002)
  • Trilogie de Rummidge (Changement de décor / Un tout petit monde / Jeu de société ) (2002)
  • Les quatre vérités (2000)
  • L’Homme qui ne voulait plus se lever (1997)
  • L’Art de la fiction (1996)
  • Thérapie (1996)
  • Hors de l’abri (1994)
  • Jeu de maux (1993)
  • La Chute du British Museum (1991)

Biographie de la Documentation de Radio France (mai 2012)

actualités sur David Lodge