Biographie

David Mac Neil est né le 22 juin 1946 à High Falls ( New York). Fils du peintre Marc Chagall et de Virginia Mac Neil née Haggard, il arrive en France en 1948 avec ses parents et la famille s’installe sur les hauteurs de Vence où elle côtoie entre autres Picasso, Matisse et Cocteau. Virginia Mac Neil, lasse d’être « l’hôtesse parfaite pour l’accueil des invités du célèbre peintre », de tempérament rebelle et libre, quitte Chagall en 195, emmenant ses deux enfants avec elle et s’installe en Belgique. Pensionnaire, David est un élève fantasque auquel son père manque : il ne le retrouve que durant les grandes vacances. Dans les années 70, David Mac Neil travaille pour le cinéma, compose pour La tête froide de Patrick Hella, assiste Henri Storck sur Les fêtes de Belgique et réalise What Happened to Eva Braun? en 1971 ainsi que Les aventures de Bernadette Soubirous en 1973. Durant ces années, il rêve surtout de chansons, compose des titres folks influencés par la mouvance anglo-saxonne. Ses disques et ses concerts rassemblent un public fidèle mais trop restreint. Il fait la rencontre de nombreux chanteurs et devient plus célèbre en tant que parolier qu’en tant que compositeur-interprète.

Ses chansons sont interprétées entre autres par Yves Montand (Hollywood, Couleurs, Nostalgie d'Angie …), Alain Souchon (Casablanca, J'veux du cuir, Normandie Lusitania ), Julien Clerc (Mélissa, Hélène, Les Aventures à l'eau …) mais aussi par Jacques Dutronc, Robert Charlebois, Sacha Distel, Dick River, Sylvie Vartan, Laurent Voulzy, Catherine Deneuve, Milva et Astor Piazzola, Carole Laure et Philippe Lavil. Le 27 janvier 1997, avant que la prestigieuse salle de l'Olympia ne fasse peau neuve, David Mc Neil donne un concert exceptionnel entouré de tous ses amis chanteurs

David Mac Neil est également auteur de nombreux livres, romans ou souvenirs tels Quelques pas dans les pas d'un ange , où il décrit son enfance avec son père. Dans son livre 28 Boulevard des Capucines (2012), il évoque ses souvenirs et ses rencontres liés à sa vie d’artiste.Quatre mots, trois dessins et quelques chansons (2013) est son neuvième livre publié aux prestigieuses éditions Gallimard où il décrit, dans un style très intime, son fabuleux métier de compositeur et chanteur

Discographie sélective :

  • 1972 : Hollywood (vinyle)
  • 1991 Seul dant ton coin
  • 1994 : Les années Saravah (compilation)
  • 1995 : Les années RCA - Intégrale 1978-1982 (double compilation)
  • 1997 : Olympia 97 (avec Souchon, Clerc, Voulzy, Le Forestier, Charlebois, Renaud et Toots),

Bibliographie sélective :

  • 1994 : Tous les bars de Zanzibar
  • 1999 :La dernière phrase
  • 2003 : Quelques pas dans les pas d’un ange
  • 2006: Tangage et roulis
  • 2007: Angie ou Les douze mesures d'un blues
  • 2012 : 28 boulevard des Capucines. Un soir à l'Olympia
  • 2013 : Quatre mots, trois dessins et quelques chansons

Site officiel David Mac Neil

Biographie de la documentation de Radio France, 15/05/2014

actualités sur David Mc Neil