Biographie

Délia Romanès est une gitane issue de la tribu des Lovaris. Cette musique, si poignante, enjouée, obstinément vivante, résiste au bruit du monde... Pas facile d’être tsigane en Roumanie, où l’on vous méprise, vous persécute. Seule la musique permet de tenir. On prend l’accordéon ou le bandonéon et l’on chante ou l’on danse pour oublier la misère. Délia dansait ainsi autour de son père, qui était accordéoniste. Mais, un jour, ne supportant plus la Roumanie de Ceaucescu, elle prend la fuite, traverse le Danube à la nage, arrive en Allemagne, où elle chante, pour vivre, dans la rue. Puis, elle traverse la Suisse et la Belgique et finit au camp gitan de Nanterre. Là, elle rencontre Alexandre, qui la «kidnappe» à la manière rom. Ils se marient et fabriquent un chapiteau (et beaucoup d’enfants). Puis, des musiciens les rejoignent et l’ensemble Romanès est né.Délia est également la chanteuse du groupe musical qui accompagne le cirque. Elle est accompagnée de son quatuor préféré : à la contrebasse Dangalas Costel, au violon Vasile Constantin, au cymbalum Margeau Nicolae et à l' accordéon Florin Bolea.

actualités sur Délia Romanès