Biographie

Dhafer Youssef est né et a grandi en Tunisie, mais il vit en Europe depuis plus de vingt ans. Il est arrivé à Vienne à la fin des années 80 avec le projet d'étudier Bach et Beethoven. Mais, malgré une belle maîtrise du oud et une grande dextérité, l'université refuse de l'inscrire parce qu'il ne connaît pas le solfège. Qu'à cela ne tienne, le club de jazz Porgy & Bess lui offre une résidence et lui permet de rencontrer des musiciens avec lesquels il va construire son premier album "Malak". Après l'Autriche, c'est New York qui le voit arriver avec son oud sous le bras et l'inspiration en tête pour son deuxième album "Electric Sufi", puis il s'immerge dans la scène musicale norvégienne en ébullition pour ses deux albums suivants.

La suite, c'est beaucoup de concerts qui font retrouver à Dhafer Youssef la dimension acoustique du jazz. Il s'entoure du pianiste Tigran Hamasyan, de Chris Jennings à la contrebasse et de Mark Guiliana à la batterie, et fait coïncider cette formation avec sa passion pour l'oeuvre du poète Abu Nawas.

Abu Nawas, qui a vécu au VIIIe siècle, était très en avance sur son époque, affichant son homosexualité et son côté bon vivant. Même s'il n'est pas homosexuel, Dhafer Youssef se reconnait dans l'oeuvre d'Abu Nawas. Il vit avec sa foi mais ne s'interdit pas les plaisirs de la vie, dans le monde tel qu'il est.

Dhafer Youssef est parti du principe qu'on ne peut pas mentir dans le contexte acoustique. Aussi, il réunit l'énergie des musiciens de ce quartet et le bonheur de jouer ensemble pour aboutir à des compositions lyriques, spirituelles, vives et pleines d'optimisme.