Biographie

Diane Tell entre au conservatoire de musique de Val d’Or à l'âge de six ans pour étudier le violon avec Luis Rebello, puis la guitare classique avec Marie Prével au Conservatoire de Musique de Montréal en 1972. Elle termine ses études musicales au Cégep de Saint-Laurent en guitare jazz avec Sam Balderman, tout en donnant des cours de musique à des jeunes. Elle se fait remarquer notamment par Radio Canada en 1976 durant les Jeux Olympiques en chantant dans les rues de Montréal.

En 1977, elle enregistre chez Polydor le premier des 4 albums enregistrés en Amérique du Nord et dont elle compose et écrit toutes les chansons. Le premier album ne connaît qu'un succès local. Révélée en France en 1979 avec la chanson « Si j'étais un homme » qui connaît un certain succès en 1982, elle s'installe en 1983 dans ce pays où son père a termine ses études de médecine. En 1981, Diane Tell est le phénomène de l'année au Québec, première artiste féminine à connaître un véritable succès populaire en tant qu'auteur compositeur et interprète.

Installée à Paris, elle collabore pour la première fois avec des auteurs, écrit des chansons avec Boris Bergman, Maryline Desbiolles, Maryse Wolinski ou encore Françoise Hardy qui signe notamment le texte de « Faire à nouveau connaissance », succès de l'année 1985. En 1991, Michel Berger et Luc Plamondon lui donnent un des rôles principaux (celui de la groupie) de la comédie musicale La Légende de Jimmy. La chanson titre de la comédie musicale qu'elle interprète deviendra l'un de ses plus grands succès. Ce spectacle sur la vie de James Dean, mis en scène par Jérôme Savary, sera suivi d'une autre comédie musicale Marilyn Montreuil, de Jérôme Savary et Diane Tell (pour la musique), créée au théâtre national de Chaillot en 1992.

Au milieu des années 1990, elle écrit et compose à nouveau un album de chansons en français et en anglais, qu'elle enregistre à Londres. C'est à cette occasion qu'elle fait la connaissance de Robbie McIntosh, ex-guitariste du groupe Pretenders et du groupe de Paul McCartney Wings avec lequel elle collabore autant sur scène qu'en studio.

En 2001, elle reprend le chemin des studios d'enregistrement et signe chez BMG, aujourd'hui Sony BMG, un nouveau contrat de disques pour la réédition de son répertoire phonographique et la réalisation d'un nouvel album, Popeline, dont elle assure la réalisation à Léon (Les Landes) et à Londres avec une équipe d'ingénieurs et de musiciens parmi les plus respectés de la scène internationale.

Photographe amateur, elle expose peu et n'a encore jamais publié son travail.

Du 2 octobre 2008 au 4 janvier 2009, Diane Tell a interprété sur la scène du Gymnase (Théâtre du Gymnase Marie Bell) le rôle de Francesca Lavi dans la comédie musicale : Je m’voyais déjà. Livret - Laurent Ruquier, mise en scène - Alain Sachs. Toutes les chansons interprétées par les 7 comédiens/chanteurs sont tirées du répertoire de Charles Aznavour.

Diane Tell sort en novembre 2009 l'album « Docteur Boris & Mister Vian » réalisé avec Laurent de Wilde, où elle reprend quelques grands standards de jazz, tous adaptés vers 1958 en français par l'auteur Boris Vian. Un nouvel album de chansons originales, «Rideaux ouverts », a été enregistré à Montréal en 2011 et est sorti au Canada (novembre 2011) et en France (mars 2012).

Discographie

Albums studio

  • Premier Album (1977)
  • Entre Nous (1979)
  • En Flèche (1980)
  • Chimères (1982)
  • On a besoin d'amour (1984)
  • Faire à nouveau connaissance (1986)
  • Dégriffe-moi (1988)
  • La légende de Jimmy (1990) album multi-artistes
  • Marilyn Montreuil (1992)
  • Désir Plaisir Soupir (1996)
  • Popeline (2005)
  • Docteur Boris & Mister Vian (2009)
  • Rideaux ouverts (2012)

(Source: Wikipédia)

actualités sur Diane Tell