Biographie

Didier Lockwood est né en 1956 à Calais, d’un père instituteur et professeur de violon et d’une mère artiste peintre. Attiré très tôt par le violon, il entre au conservatoire de Calais dès l’âge de six ans. Il y acquiert une solide technique grâce à la méthode Karl Flesh. A treize ans, il intègre l’orchestre lyrique du Théâtre municipal de Calais. A seize ans, il remporte deux concours : le Premier Prix du Concervatoire National de Calais et le Premier Prix national de musique contemporaine pour sa composition pour violon préparé.Initié par son frère Francis Lockwood, excellent pianiste, Didier se découvre deux autres passions que la musique classique : le jazz et la musique de tradition orale. Reçu premier à l’examen final de l’Ecole Normale de musique à 17 ans, il ne tente pas l’entrée au Conservatoire National Supérieur de Paris préférant un lancement de carrière en intégrant le groupe Magma. Entre 1973 et 1977, le groupe connaît un grand succès, ponctué d’importantes tournées européennes. Engagé ensuite dans le big band de Michel Colombier, il est repéré par le violoniste Stéphane Grappelli qui le prend sous son aile. A 21 ans, il est propulsé sur la scène du Carnegie Hall invité par le pianiste Dave Brubeck. La carrière de soliste de Didier Lockwood s’officialise lorsque Stéphane Grappelli lui remet symboliquement le violon de Michel Warlop lors d’un concert au Théâtre de la Ville à Paris.

Sa carrière est très éclectique. Il crée différentes formations dont la DLG. Il enregistre des albums avec Christian Escoudé, Philippe Catherine, Martial Solal, Gordon Beck. Il partage les scènes et les festivals avec Michel Petrucciani, Aldo Romano, André Ceccarelli ; il collabore avec Barbara, Nougaro, Jacques Higelin, Richard Bohringer.Didier Lockwood est aussi compositeur. En 1996 il crée le concerto Les Mouettes pour violon électro-acoustique, il compose un concerto pour piano, des œuvres symphoniques, un concerto pour violon commandé par Maxime Vengerov, un cycle de mélodies dédiées à Caroline Casadesus. Il compose également la musique de film pour Lune froide de Patrick Bouchitey. En plus de son intense activité, Didier Lockwood consacre une grande partie de son temps à la pédagogie et à la promotion des jeunes artistes. Discographie (sélection) :

  • 2009 Brothers
  • 2008 Le Jazz et la Diva Opus 2
  • 2008 For Stéphane
  • 2007 La Reine Soleil
  • 2006 Waltz Club
  • 2006 Best Of Didier Lockwood

Distinctions :

  • Chevalier de la Légion d’Honneur
  • Officier dans l’Ordre National du Mérite
  • Officier des Arts et des Lettres

Site internet de Didier Lockwood

Photo CC©Marie-Lan Nguyen

Biographie de la documentation de Radio France

actualités sur Didier Lockwood