Biographie

Née le 25 avril 1962 à Lyon, Dominique Blanc commence d’abord par se former au métier d'architecte après avoir obtenu son bac scientifique. Elle suit dans le même temps les conférences sur le théâtre que donne Marcel Maréchal à Lyon et les productions du TNP (Théâtre national populaire) à Villeurbanne. Contre l’attente de sa famille, elle décide de « monter » à Paris pour se préparer à devenir comédienne. Refusée par le Conservatoire et la Rue Blanche, elle s’inscrit aux cours Florent dans la classe de Pierre Romans et Francis Huster en vivant de petits boulots. C’est Patrice Chéreau qui lui donne sa chance en l’engageant dans Peer Gynt d'Ibsen en 1981, sa carrière théâtrale va alors commencer. Elle enchaîne les rôles et sera dirigée notamment par des metteurs en scène prestigieux tels Luc Bondy, Jacques Rosner ou Antoine Vitez. Elle reçoit un Molière en 1998 pour Une Maison de poupée d’Ibsen dans une mise en scène de Jean Pierre Vincent.

Parallèlement, Dominique Blanc commence une carrière au cinéma, elle fait ses débuts en 1986 avec Régis Wargnier (La femme de ma vie ). Son talent est vite reconnu et Claude Chabrol, Claude Sautet, Louis Malle, Patrice Chéreau, James Ivory lui confient de beaux seconds rôles pour lesquels elle recevra plusieurs Césars. Dans les années 2000, elle accompagne les premières œuvres ou le cinéma d’auteur en travaillant notamment avec Dominique Cabrera, Amos Gitaï, Bertrand Bonello, Jeanne Labrune, Michel Piccoli ou Lucas Belvaux…. Ses interprétations dans Stand By , de Roch Stephanik et dans L’Autre , de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic, lui ont valu respectivement le César de la meilleure comédienne, en 2001, et la Coupe Volpi au Festival de Venise, en 2008.

À la télévision, Dominique Blanc a travaillé notamment avec Nina Companeez (L’Allée du roi ), Claire Devers (La voleuse de Saint-Lubin), Jacques Fansten (Sur quel pied danser ? ) ou Laurent Heynemann (Un homme d’honneur).

Elle a fait salle comble en septembre et octobre 2011 au théâtre de l’Atelier à Paris où elle interprétait La Douleur de Marguerite Duras dans une mise en scène de Patrice Chéreau et Thierry Thieü Niang.

Pour la rentrée 2013, elle incarne le rôle de Mirandolina dans La Locanderia de Carlo Goldoni mise en scène par Marc Paquien au** Théâtre de l'Atelierà Paris.**

Filmographie sélective

  • 2010 L’Autre Dumas de Safy Nebbou
  • 2009Plus tard tu comprendras d’Amos Gitaï
  • 2008 Capitaine Achab de Philippe Ramos
  • 2008 L’Autre de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic
  • 2005 Un fil à la patte de Michel Deville
  • 2002 Un couple épatant de Lucas Belvaux
  • 2001 La plage noire de Michel Piccoli
  • 2000 Stand-by de Roch Stéphanik
  • 1998 La fille d’un soldat ne pleure jamais de James Ivory
  • 1993 La Reine Margot de Patrice Chéreau
  • 1993 Faut-il aimer Mathilde d’Edwin Baily
  • 1991 Indochine de Régis Wargnier
  • 1989 Milou en mai de Louis Malle
  • 1988 Une affaire de femmes de Claude Chabrol
  • 1988 Quelques jours avec moi de Claude Sautet
  • 1986 La femme de ma vie de Régis Wargnier

Théâtre (sélection)

  • 2011 La Douleur de Marguerite Duras, mise en scène par Patrice Chéreau
  • 2003 Phèdre de Racine, mise en scène par Patrice Chéreau
  • 2002 La Mouette d’Anton Tchekhov, mise en scène par Philippe Calvario
  • 1997 Une Maison de poupée d’Henrik Ibsen, mise en scène par Deborah Warner
  • 1994 Woyzeck ,de Georg Büchner, mise en scène par Jean-Pierre Vincent
  • 1988 Le Misanthrope de Molière, mise en scène par Antoine Vitez
  • 1987 Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, mise en scène par Jean-Pierre Vincent
  • 1983 Les Paravents de Jean Genet, mise en scène par Patrice Chéreau
  • 1981 Peer Gynt d’Henrik Ibsen, mise en scène par Patrice Chéreau

Prix

  • 2010 Molière de la comédienne pour La Douleur de Marguerite Duras* dans une mise en scène de Patrice Chéreau*

  • 2008 Coupe Volpi au Festival de Venise de la meilleure interprétation fémininve pour l'Autre de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic**

  • 2001 Meilleure interprétation féminine au Césars du Cinéma Français pour le film : Stand By de Roch Stéphanik

  • 2000 Meilleure interprétation féminine au Festival International du Film (Le Caire) pour le film : Stand By de Roch Stéphanik

  • 1999 Meilleure interprétation féminine dans un second rôle, au Césars du Cinéma Français pour le film : Ceux qui m'aiment prendront le train de Patrice Chéreau

  • 1993 Meilleure interprétation féminine dans un second rôle au Césars du Cinéma Français pour le film :Indochine de Régis Wargnier

  • 1991 Meilleure interprétation féminine dans un second rôle au Césars du Cinéma Français pour le film : Milou en mai de Louis Malle

Distinctions

  • 1990 Prix Arletty de l'interprétation théâtrale (1990)
  • 1990 Prix Suzanne Bianchetti de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD)

Photo ©CC Petr Novak

Biographie de la Documentation de Radio france, août 2013

actualités sur Dominique Blanc

Voir plus