Dominique Wolton est né le 26 avril 1947 à Douala au Cameroun. Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, licencié en droit et docteur en sociologie. Il compte parmi les premiers sociologues français à explorer les rapports entre société, culture, médias, et techniques. En 1988, il fonde la revue Hermès (éditée par le CNRS) dédiée à l’étude pluridisciplinaire du vaste champ de la communication.

Dominique Wolton est membre du Haut Conseil de la Francophonie, du Conseil scientifique de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, de la Commission française de l'Unesco, du Conseil scientifique de l'Agence nationale pour la recherche.

Le sociologue privilégie, dans ses travaux, une approche humaine et politique. Il plaide pour des médias généralistes de qualité et considère la télévision comme vecteur de cohésion sociale et condition de la démocratie de masse. Ce « septique actif » comme il se définit lui-même, rappelle que la multiplication des supports n’a pas entrainé une hausse du niveau de l’offre culturelle. Il relativise l’idée d’un internet permettant la création d’un village global idéal et rappelle que loin d’accroitre la compréhension mutuelle, les dispositifs interactifs révèlent nos différences. Ainsi, en ces temps de mondialisation économique, Dominique Wolton, voit la diversité culturelle comme une force et se fait défenseur de la francophonie.

Bibliographie sélective :

  • 2012 : Indiscipliné. 35 ans de recherches .
  • 2006 : Demain la francophonie.
  • 2005 : Il faut sauver la communication .
  • 1999 : Internet et après ? Une théorie critique des nouveaux médias .
    1. Penser la communication.
  • 1991 : War game. L’information à la guerre .
  • 1990 : Éloge du grand public. Une théorie critique de la télévision .

Blog de Dominique Wolton

Biographie de la Documentation de Radio France, 03/2012.