Biographie

Née en 1976, titulaire d’un DEA de philosophie politique, Emilie Frèche est romancière et scénariste.

Elle a rejoint les éditions Actes Sud en 2010 avec son cinquième roman, « Chouquette ». Un roman sur une grand-mère indigne, qui refuse de vieillir, mais au-delà, c’est un roman de société, de « notre » société.

« Une société dont les générations sont emmêlées, comme des colliers au fond d’un sac. Beaucoup de femmes sont avec des hommes plus jeunes, beaucoup d’hommes quittent leur femme pour des femmes plus jeunes, refont des enfants. Mais, ça veut dire quoi, refaire sa vie ? Une vie, ce n’est pas un brouillon… A travers cette femme, j’évoque ce scandale d’une violence inouïe qu’est la vieillesse ».

Auparavant, elle avait publié « Les Vies denses » (Ramsay, 2001, hélas épuisé à ce jour), « Une femme normale » (Ramsay, 2002, sorti en poche-Points en 2006) qui reconstitue à la manière d’un puzzle, chapitre après chapitre, point de vue après point de vue, le portrait d’une femme « normale » (expression antérieure à la campagne présidentielle de 2012 !!).

« Je suis une femme normale, une femme comme des milliers d’autres, une femme comme on en croise tous les jours et qu’on remarque… ou pas ! ».

Emilie Frèche est également de deux romans pour la jeunesse, parus chez Actes Sud Junior, et de deux essais autour de la mort d’Ilan Halimi : « La Mort d’un pote » (2006) et « 24 jours : la vérité sur la mort d’Ilan Halimi », avec Ruth Halimi (2011).

En 2010, cette grande lectrice , qui avoue lire près de 3 romans par semaine, qui déclare que " la littérature est la seule forme d’art qui soit de l’ordre de l’intime : on vit avec les livres, les miens sont colorés de tâches, de traits de feutres de mes enfants…" a monté, avec son amie et associée Laure Gomez-Montoya, sa maison d’édition, les éditions du Moteur . Le concept : publier des histoires courtes, mais une seule histoire par livre, avec l’idée qu’elles deviendront un jour des films ; une banque d’histoires pour le cinéma, en quelque sorte. Emilie Frèche y a d’ailleurs publié un titre : « Les Collectionneurs », qui dépeint, toujours avec humour et non sans méchanceté, le monde de l’art contemporain. Plusieurs titres sont d’ores et déjà en cours de tournage, comme celui de David Foenkinos.

Son dernier roman, « Deux étrangers », vient de paraître. Voyage initiatique, road-movie improbable d’une jeune femme - la narratrice - partant à la découverte de son père – un « anti-héros juif et exilé », ce livre traite avant tout de la transmission, de la judéité et de la famille.

« Comment s’enracine-t-on sans terre ? Quand on a une condition d’étranger, comment ne pas l’être à l’autre ? »

Le site de sa maison d'édition :

http://leseditionsdumoteur.com

Bibliographie

  • Deux étrangers , éd. Actes Sud, 2013
  • Un petit garçon tout lisse , éd. Actes Sud junior, 2013
  • Un jour qui n'existe pas , éd. Actes Sud junior, 2012
  • Les Collectionneurs , éd. du Moteur, 2010
  • Une femme normale , rééd. Seuil, coll. Points, 2006
  • Le Sourire de l'ange , éd. Ramsay, 2004
  • Les Vies denses , éd. Ramsay, 2001 (épuisé)

Réédition du Film de Jacky Cukier , éd. Actes Sud, en mars 2013

Biographie de la Documentation de Radio-France, février 2013

actualités sur Emilie Frèche