Biographie

Il est des talents inclassables, des artistes différents, des parcours atypiques... Celui d'Emzel Café

commence dans la rue, ou plutôt dans les rues, celles de Grenoble d'abord mais très vite celles de France, de Suisse, de Belgique, de Québec...

Des rues arpentées "chansons au vent" par le trio. Des rues égayées par l'énergie débordante et l'humour satyrique de chansons qui saisissent chaque passant : Leur univers se forge ici. De ces rues, ils conserveront cette capacité à l'attention, ce sens du spectacle "sans filet"...

"Approchez-vous ! Accordez-vous donc une halte. Souriez, vous êtes arrosés. C'est ludique, n'est ce pas ? C'est authentique, ça nous range du coté de ceux qui veulent vivre." (A la folie douce).

Des rues aux ptits bistrots... Où l'on chante jusqu'à pas d'heure et où les mélodies s'affirment... Chansons...

De plus en plus... Teintées de joies ou exhibant les cicatrices "chargé de bagages, beaucoup d'excès..." Puis très vite, des bistrots à la scène... Naturellement... Portés par le bouche à oreille... Le groove s'épaissit, le nom circule et le trio poursuit sa route... La route... Pour plus de 300 concerts à travers la France... Un public toujours conquis... Des sourires et de l'émotion.

Des rencontres aussi... Une metteur en scène : Maia Rubinstein Khan (Tryo et les arrosé, No mad ?, Riké ), un producteur : Mike D'Inca (chanteur de Sinsemilia ), un réalisateur : Laurent Guenau (IAM, Cesaria Evora, Zazie, Babylon Circus) pour franchir un palier...

Nous y voilà... Nouveau chapitre dans l'atypique parcours... Nouvel album: "le monde en bouteille". 14 chansons riches de toutes ces expériences, de toutes ces émotions... Non formatées mais accessibles, inclassables mais évidentes...

SOURCE: Site officiel