Biographie

Né le 29 janvier 1956 à Creil (Oise), Éric Woerth est diplômé de HEC et de Sciences Po Paris. Il mène une carrière de consultant de 1981 à 2002, notamment au sein du cabinet Arthur Andersen. Encarté au RPR à partir de 1981, il voit son élection au conseil municipal de Chantilly annulée en 1990, en raison du conflit d'intérêt lié à ses fonctions au sein de l'Agence pour le Développement de l'Oise. Il est élu conseiller régional en 1992. En 1995, il dirige les finances de la campagne présidentielle de Jacques Chirac et est élu maire de Chantilly. Il est conseiller d'Alain Juppé à Matignon jusqu'en 1997. En 2002, il devient député de l'Oise (réélu en 2007 et en 2012) et trésorier de l'UMP. Il est nommé Secrétaire d'État à la Réforme de l'État de mars 2004 à mai 2005 dans le troisième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin. Il est chargé en 2007 du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy et devient ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique du gouvernement de François Fillon. A partir de juin 2009, ses attributions sont élargies à la Réforme de l'Etat. En 2010, il devient ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique (de mars à novembre). La même année, il doit quitter ses fonctions de trésorier de l'UMP et perd son portefeuille ministériel, en raison de ses démêlés avec la justice. Il est en effet mis en cause dans l'affaire Bettencourt et dans la vente controversée d'une parcelle de la forêt de Compiègne en 2010. En février 2012, il est mis en examen pour trafic d'influence passif, et pour recel de financement illicite de parti politique dans l'affaire Bettencourt.

Photo©CC/by-nd/2.0/Ministère du Travail

Biographie de la Documentation de Radio France (novembre 2013)

actualités sur Éric Woerth

Voir plus