Biographie

Fabrice de la Patellière est né le 23 Février 1968 à Paris. Son père est le réalisateur Denys de la Patellière (Un taxi pour Tobrouk , Rue des prairies ...). Après des études d'histoire, il débute sa carrière au sein des éditions Jean-Claude Lattès, et en 2002, après avoir été conseiller fiction chez TF1, il est nommé directeur de la fiction de Canal +, remplaçant Michel Reynaud et Patrick Benedek.

C’est à partir de cette date que la chaîne cryptée, qui s’est peu ou prou construite sur le modèle de la chaîne américaine HBO, a mis en place une case horaire fixe, partagée entre la fiction maison et le documentaire (des séries en 8, 10 ou 12 épisodes, fonctionnant par saisons renouvelables, ou des programmes unitaires de format 90 minutes, souvent sur des sujets politico-historiques). De plus, le budget de production est passé de 6 millions d’euros en 2004, à 45 millions en 2012.

Fabrice de la Patellière est un amateur de séries policières et judiciaires, et il décide de trancher avec les autres fictions françaises, avec un fond plu cru et une forme plus radicale. Il a aussi la volonté de traiter des sujets d’actualités (Rainbow Warrior , Les prédateurs …). Si on excepte Pigalle, la nuit et la comédie Nos enfants chéris , la fiction de Canal s’est fait une réputation sur sa noirceur que l’on retrouve dans les univers visuels de la série policière Engrenages , dans Reporters , Les Revenants ou encore Braquo. Durant ses cinq premières années à ce poste, il compte aussi à son actif des succès comme Les Borgia , XIII , Mafiosa…

Le 23 janvier 2013 à Biarritz, Fabrice de la Patellière se voit décerner L'EuroFipa d'Honneur pour récompenser « sa ligne éditoriale cohérente, innovante et transgressive ». Pour François Sauvagnargues, délégué général du Fipa, Fabrice de la Patellière a contribué à tirer toute la fiction française vers le haut.

Fabrice de la Patellière est par ailleurs membre du conseil d'administration du Conservatoire Européen d'Ecriture Audiovisuelle (CEEA).

Pour en savoir plus :

Fiction Canal, le bilan , par le webzine Le Village

Biographie de la Documentation de Radio France, février 2013