Biographie

Fany Corral , Dj, programmatrice, connue dans le monde de la musique Underground est la fondatrice du label Kill the DJ.

Originaire de Carcassonne, où elle fait une école d'audiovisuel, elle découvre les raves et commence à organiser des soirées, des free parties puis des choses plus structurées, avec des moyens plus importants.

En1995, elle arrive à Paris pour travailler sur Radio Nova, avec Gilb’R et elle s'occupe des Djs et produit des émissions pendant 6 années où elle rencontre Ivan Smagghe et lance l'émission Test qui durera 3 ans. Ils se font éjecter car ils passent Boards of Canada plutôt que les Stones.

Elle rencontre les filles du Pulp (club de lesbiennes qui ferme ses portes en 2007 situé au Rex aujourd'hui) et commence à organiser des soirées, No Dancing Please, puis Kil the Dj ou s'amorce une vraie démarche culturelle, avec une musique plus rock & roll, et plus sauvage.

En 2002, (How To) Kill The DJ [Part One] sort chez Tigersushi. 14 titres mixés par Ivan Smagghe, sélection pointue d’electro sombre, crade, élégante, sauvage et sexy où les bombes en devenir (In Flagranti, Chelonis R. Jones, Ferenc, Crowdpleaser) côtoient les plus improbables remises à jour (remixes de Ministry et Soft Cell, reprise de Queen par Queen Of Japan).

En 2004, réalisé par le duo écossais Optimo (JD Twitch et Johnnie Wilkes), (How To) Kill The DJ [Part Two] sort et télescope 40 ans de culture rock et electro en un peu plus de 60 morceaux.

En 2005, sort Bleed d'Aswefall qui puise dans ses racines post-punk et new wave et Amoureux solitaires (collaboration entre Jennifer Cardini et le groupe Henry Goes Dirty) avec une pochette très évocatrice, un vibro masseur en métal sur fond noir.

En 2006, c'est une nouvelle compilation The dysfunctional familly qui sort mixée à quatre mains par Chloé (musique minimale) et Ivan Smagghe dans laquelle la ligne artistique et politique du label se précise.

A la tête de Kill the Dj Records, Fany Corral défend une idée de la musique ainsi que de la politique : "C’est dur, très dur de faire vivre un label. J’apprends vraiment aujourd’hui ce qu’est ce métier, ce que ça implique de vouloir vivre au travers de la musique. Tu ne peux pas te contenter de sortir des disques. C’est pour ça qu’en plus du label, je travaille au Pulp et je dirige une association. J’ai aussi bossé sur la musique d’un spectacle de danse contemporaine. C’est incroyablement enrichissant, ça t’ouvre à d’autres discours, d’autres visions de la musique."

Titres sélectifs :

  • 2002 : How to kill the Dj (Part one) Chez Tigersushi

  • 2004 : How to Kill the Dj (Part two) chez Kill the Dj Records
  • 2004 : Bleed d'Aswefall chez Kill the Dj Records
  • 2004 : Amoureux Solitaires de Jennifer Cardini et le groupe Henry Goes Dirty Chez Kill the Dj Records
  • 2006 : The dysfunctional familly d'Ivan Smagghe et Chloe chez Kill the Dj Records
  • 2007 : The waiting room de Chloé chez Kill the Dj Records
  • 2010 : One in other de Chloé chez Kill the Dj Records

Photo © : vidéo sur You tube

actualités sur Fany Corral