Biographie

Femi Kuti, né le 16 juin 1962 à Londres, est musicien d’afrobeat nigérian, saxophoniste , chanteur , trompettiste, claviériste et auteur-compositeur. Il est le fils du célèbre Fela Kuti , fondateur de l’afrobeat. Il passe son enfance à Lagos au Nigeria, puis à Londres avec sa mère. A sept ans, son père lui offre un saxophone et il apprend l’instrument en autodidacte. A quinze ans, il part rejoindre son père au Nigeria et joue dans son orchestre, apprenant ainsi la pratique de plusieurs instruments. Ils partagent tous deux le même engagement politique et social , dénonçant la corruption et la dictature dans les pays africains.

En 1985, il rencontre un grand succès lors d’un concert à Los Angeles, remplaçant son père arrêté à Lagos au pied-levé. Il crée alors son propre groupe, Positive Force , avec qui il sort un premier album No Cause For Alarm en 1989. En 2001, il élargie son champ musical en travaillant avec les rappeurs américains Mos Def et Common pour l’album Fight to Win , ce qui lui permet de se faire connaître encore davantage auprès du grand public. En 2005, dans le DVD Live at the Shrine , il apparaît comme une véritable bête de scène disposant d’une énergie remarquable.

Discographie sélective :

  • 1989 : No Cause For Alarm
  • 1995 : Femi Kuti
  • 1998 : Shoki Shoki
  • 2001 : Fight to Win
  • 2005 : Live at the Shrine (CD + DVD)
  • 2008 : Day by Day
  • 2013 : No Place For My Dream

__

Liens :

Site officiel

Profil MySpace

Photo © CC Wikimedia Commons

Biographie de la Documentation de Radio France, le 23 avril 2013.