Biographie

Née en 1963, Florence Hartmann est journaliste et écrivain . Pendant onze ans, elle a travaillé pendant onze ans au journal Le Monde , sur les questions de justice et puis surtout comme correspondante en ex-Yougoslavie , à Belgrade, pendant les conflits des années 1990. En 1992, elle est la première journaliste à révéler l’existence d’un charnier à Ovcara en Croatie. Elle signe un premier ouvrage sur Milosevic en 1999 (Milosevic, la diagonale du fou , paru chez Denoël réédité en 2002 en poche chez Gallimard). En 2000, elle devient porte-parole et conseillère pour les Balkans de Carla Del Ponte , procureur en chef du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, charge qu’elle occupe jusqu’en 2006. De 2000 à 2003, elle est également porte-parole du parquet du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). En 2006, dans le cadre du procès « Vukovar », elle témoigne à charge devant le TPIY contre Veselin Sljivancanin, Mile Mrksic et Miroslav Radic condamnés pour leurs responsabilités dans le massacre d’Ovcara, après la chute de Vukovar en 1991.

Elle relate son expérience au sein de ces institutions pénales internationales dans un livre : Paix et châtiment, les guerres secrètes de la politique et de la justice internationale (éd. Flammarion, septembre 2007). Trois pages de cet ouvrage lui valent d’être inculpée pour « divulgation d’informations confidentielles » et condamnée à 7000 euros d’amende pour « outrage au Tribunal ». Même si les informations en question avaient déjà été révélées avant la sortie du livre, Florence Hartmann est condamnée en juillet 2011 pour « divulgation de raisonnement juridique confidentiel » et en novembre 2011, son amende est commuée en sept jours de prison, avec le lancement d’un mandat international contre elle… Mais la France refusera d’extrader la journaliste.

Aujourd’hui, Florence Hartmann continue à analyser la politique internationale et à défendre les droits de l'homme. Elle publie en février 2014 Lanceurs d’alerte , Les mauvaises consciences de nos démocraties , aux éditions Don Quichotte, sur ces personnes qui, à leurs risques et périls, osent dénoncer des pratiques qu’ils jugent contraires à l’intérêt général.

Bibliographie

  • Lanceurs d’alerte, Les mauvaises consciences de nos démocraties, éd. Don Quichotte, 2014
  • Paix et châtiment, les guerres secrètes de la politique et de la justice internationale , éd. Flammarion, 2007
  • Milosevic, la diagonale du fou , éd. Denoël, 1999

Bio-bibliographie des services de documentation de Radio-France, février 2014