Biographie

F. Scott Fitzgerald, de son nom complet Francis Scott Key Fitzgerald , né le 24 septembre 1896 à Saint Paul (Minnesota) et mort le 21 décembre 1940 à Hollywood, est un écrivain américain.

Chef de file de La Génération perdue et représentant de L'Ère du Jazz , il est aussi celui qui lancera la carrière d'Ernest Hemingway .

Il s'engage dans l'Armée en 1917, à l'entrée en guerre des États-Unis lors de la Première Guerre mondiale et, en juin 1918, est envoyé à Camp Sheridan, près de Montgomery. C'est là qu'il tombe amoureux de l'excentrique Zelda Sayre , dix-huit ans, mais déjà pleine d'esprit. C'est pour la conquérir qu'il écrit l'ébauche de ce qui sera son premier roman :Le Romantique Égotiste . Rejeté deux fois, il est finalement accepté en juillet 1919 sous le titre de L'Envers du paradis , et paraît en librairie le 26 mars 1920. Le roman connaît un énorme succès et fait de son auteur le représentant de toute une génération, celle de L'Ère du Jazz. Les retombées financières permettent à l'écrivain d'épouser, en 1920, Zelda. Ils auront une fille, Frances Scott Fitzgerald, qu'ils surnomment « Scottie ».Comme nombre de leurs compatriotes, ils décident de tirer profit du dollar fort, ils émigrent alors en France, à Paris et sur la Côte d'Azur. À la parution deGatsby le Magnifique , en avril 1925, malgré les bonnes critiques, les ventes ne décollent pas, même si elles lui rapportent la jolie somme de 28 000 dollars. Cela ne satisfait guère l'écrivain, qui est forcé de continuer à écrire des nouvelles, que le Saturday Evening Post et d'autres journaux lui achètent encore un bon prix. Dès la fin de 1926 Scott est appelé à Hollywood et Zelda commence à perdre la tête : elle entend désormais parler les fleurs, ce qui oblige son mari à entamer une tournée des cliniques psychiatriques, une situation qui va rendre les dernières années de l'écrivain aussi coûteuses que déprimantes. Entre les visites à sa femme, son propre alcoolisme, les dépressions et les soucis financiers (lire le recueil de nouvelles La Fêlure et la déchirante nouvelle du même nom), Scott Fitzgerald parvient toutefois - au bout de neuf ans ! - à écrire Tendre est la nuit , aujourd'hui considéré comme son chef-d'œuvre. Les meilleurs livres de Fitzgerald sont ceux qui se vendent le moins bien, et celui-ci ne fait pas exception. C'est dans la gêne que Scott Fitzgerald meurt à Hollywood en 1940, alors qu'il exerce la profession de scénariste, qu'il déteste. Il laisse le fort prometteur Dernier Nabab inachevé. Sa femme mourra quelques années plus tard dans l'incendie qui ravage le sanatorium d'Asheville où elle est internée. Le temps a fait de F. Scott Fitzgerald l'émouvante incarnation du talent gâché et incompris. De son vivant, les critiques n'ont souvent vu dans ses romans que le reflet de la vie insouciante de leur auteur, passant au travers de leur grande force tragique. La capacité de Scott Fitzgerald à capter l'instant, à définir les atmosphères, dans le style visuel et hautement lyrique qui lui est propre - en somme : son génie - est aujourd'hui pleinement reconnu.

Œuvres principales

  • Gatsby le Magnifique (roman, 1925)
  • Tendre est la nuit (roman, 1934)
  • Le Dernier Nabab (roman inachevé, 1941)