Biographie

Née à Paris le 30 juillet 1947, Françoise Barré-Sinoussi, chercheuse en virologie, est devenue le 6 octobre 2008 la première Française à se voir décerner le prix Nobel de médecine pour sa co-découverte en 1983, avec Luc Montagnier, du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) à l'origine du sida. Docteur de la Faculté des Sciences de Paris en 1974, elle intègre l'INSERM l'année suivante. Associée à l'équipe de l'Institut Pasteur qui, autour de Luc Montagnier, et en collaboration avec Willy Rozenbaum, Françoise Brun-Vézinet et Jean-Claude Chermann, découvre en 1983 le virus du sida, elle intègre l'Institut Pasteur en 1988 et participe à des programmes sur la recherche du vaccin contre le VIH. Elle y devient en 1998 responsable de son propre laboratoire. En 2008, année où elle est distinguée par le comité Nobel, ses recherches s'orientent vers les régulations congénitales des infections par le VIH. Promue commandeur de la Légion d'honneur en 2009, elle est élue en 2012 présidente de la Société internationale sur le sida. En juillet de la même année, elle est chargée de piloter les assises de l'enseignement supérieur et de la recherche. Comme le rappelait François Hollande le 30 novembre 2012, lorsque que son nom était officiellement donné à un bâtiment de l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, Françoise Barré-Sinoussi, "grande scientifique, grande chercheuse et grande dame", a toujours "été guidée par l'idée simple que la recherche médicale, c'est la médecine au service de la prévention et de la guérison".Derniers ouvrages parus :Pour un monde sans sida, un combat partagé (février 2012)La révolution sida , en collaboration avec Hélène Cardin et Danielle Messager (janvier 2013)Biographie de la Documentation de Radio France, le 29 mars 2013

actualités sur Françoise Barré-Sinoussi